Fermer
Objets connectés

La grande panne de Nest montre que l’IoT a un inconvénient

La grande panne de Nest montre que l'IoT a un inconvénient

La semaine dernière, la sécurité et la plateforme de la maison connectée Nest se sont déconnectées pendant environ une heure, soulignant encore une fois certaines des frustrations inattendues auxquelles sont confrontés ceux qui ont lourdement investi dans l’Internet des Objets (IoT). Le problème a vu l’application de Nest sur iOS et Android, et l’interface Web être entièrement déconnectée, affectant une variété de dispositifs.

Nest a d’abord accusé réception des rapports des utilisateurs de Nest Secure et de Nest x Yale Lock, qui se plaignaient d’avoir été incapables d’armer ou de désarmer le système de sécurité ou de verrouiller ou déverrouiller le verrou connecté par l’application. Les contrôles physiques sur les appareils eux-mêmes n’ont toutefois pas été affectés. Bien sûr, si vous étiez du mauvais côté d’une porte verrouillée et que vous n’aviez pas le code PIN, la consolation pouvait être maigre.

Par la suite, la société a confirmé que le problème ne se limitait pas à ces deux produits. En fait, il a été indiqué sur Twitter que certains utilisateurs ne pouvaient absolument pas charger l’application. Environ une heure plus tard, la firme a déclaré que les applications iOS, Android et l’accès basé sur le Web devraient être restaurés.

Cependant, elle travaillait toujours à la remise en ligne de tous les périphériques, en plus de résoudre les premiers problèmes de verrouillage. Cela a pris environ trois heures en tout. « L’application Nest doit désormais être totalement réactive, y compris pouvoir armer/désarmer Nest Secure et verrouiller/déverrouiller le verrou Nest x Yale », a tweeté l’entreprise.

Une indisponibilité et c’est le drame

À ce jour, on ne sait pas sur ce qui a exactement provoqué cette indisponibilité. L’ensemble du portefeuille de Nest — de ses thermostats connectés à ses caméras de sécurité et à sa plateforme de sécurité de maison — dépend fortement du cloud. En effet, si cela tombe, il n’y a aucun moyen de visualiser ou d’enregistrer des séquences vidéo à partir des caméras connectées, par exemple.

Un exemple de la frustration qui a pu se produire au début de l’année 2016. Ensuite, une mise à jour logicielle déployée sur les thermostats de Nest a mal tourné, laissant certains utilisateurs avec des appareils déréglés, et d’autres découvrant simplement que leur pompe à chaleur ne s’allumait pas.

Certes, Nest n’est pas la seule entreprise à avoir connu des problématiques avec l’Internet des Objets. Tout de même, c’est un rappel que notre monde de plus en plus connecté est seulement aussi fiable que son maillon le plus faible, et c’est souvent le service de cloud qui lie tout ensemble. Il se peut que les appareils de Nest soient encore opérationnels en les utilisant physiquement. Mais, ils sont plus friables.

Mots-clé : IoTNest
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.