close
OS

Windows 10 : la build 17650 contient des API pour un possible Surface Phone

Le code récemment découvert dans la prochaine version de Windows 10 montre que Microsoft peut être prête à s’initier de nouveau dans le secteur du mobile. La nouvelle version de Windows 10 poussée aux membres du programme Insider contient de nouvelles API pour des fonctionnalités de téléphonie, alimentant les spéculations selon lesquelles Microsoft pourrait être sur le point de sortir son smartphone à double écran, le Surface Phone.

En effet, la build 17650 de Windows 10 contient des API généralement présentes sur les smartphones pour composer des numéros, bloquer des appels et prendre en charge les casques Bluetooth. Selon Ars Technica, il existe également un service d’appel vidéo qui pourrait autoriser les appels vidéo sur la connectivité cellulaire. Bien que la prise en charge de la connectivité cellulaire existe depuis Windows 8, elle était utilisée uniquement pour les connexions de données — la Surface Pro LTE de Microsoft en est un exemple. Ces API nouvellement découvertes couvrent les capacités pour les communications vocales.

Par le passé, de multiples rumeurs ont laissé entendre que Microsoft travaillait sur un appareil téléphonique avec deux écrans reliés par une charnière. Ainsi, en se repliant, les écrans pourraient prendre un facteur de forme analogue à un smartphone plus compact. Cependant, une fois déplié, l’appareil pourrait offrir les avantages d’une tablette avec un écran plus grand. Cet appareil était précédemment connu sous le nom de code « Project Andromeda ». Si Microsoft est prête à lancer un tel appareil, elle pourrait utiliser sa conférence Build au début du mois prochain pour montrer publiquement ce matériel et les bienfaits de son OS.

Une simple rationalisation de Windows ?

Étant donné que le smartphone en question se trouvera dans la gamme « Surface », on peut supposer que celui-ci arrivera sur le marché du haut de gamme, avec une construction de qualité et une coque métallique, tout en offrant un support pour le stylet et la possibilité d’exécuter Windows 10. Étant donné le récent travail de Microsoft avec Qualcomm pour pousser le système d’exploitation Windows aux machines dotées d’un processeur ARM, on ne sait pas si le supposé Surface Phone sera alimenté par un processeur Qualcomm ou par une puce Intel.

Une autre explication plus simple de la présence de ces API nouvellement découvertes est que Microsoft rationalise Windows avec Windows Core OS. Cet effort aurait pu entraîner la fusion d’importantes API dans le but de réduire le nombre de variantes du système d’exploitation. Microsoft a poussé les développeurs à créer des applications Universal Windows Platform (UWP) qui pourraient fonctionner sur Windows, Mobile et Xbox, et la présence des API de téléphonie sur Windows pourrait être une extension de cet effort.

Quoi qu’il en soit, si Microsoft prévoit réellement quelque chose, nous devrions le savoir à la future Build 2018 !

Tags : build 17650MicrosoftSurface PhoneWindows 10
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.