Fermer
Apps

Microsoft Traducteur : la puissance de l’IA fonctionne hors-ligne sur mobile

Microsoft Traducteur : la puissance de l'IA fonctionne hors-ligne sur mobile

L’intelligence artificielle (IA), surtout sur nos smartphones, est géniale, sauf qu’elle a une exigence quelque peu inquiétante. En effet, celle-ci nécessite que les périphériques soient en ligne afin d’envoyer des données aux serveurs distants pour traitement. Bien que techniquement compréhensible, c’est toujours un point noir pour la confidentialité des données et les problèmes de sécurité.

Mais, cela pourrait ne plus être le cas étant donné la puissance de nos smartphones. En prenant cela en considération, Microsoft annonce fièrement que sa nouvelle application Traducteur pour les dispositifs Android, iOS et Amazon Fire peut désormais tirer parti des traductions alimentées par l’intelligence artificielle (IA), même hors-ligne.

L’exigence en ligne pour les fonctionnalités IA est garantie, mais devrait également être temporaire. En effet, étant donné la puissance de traitement limitée de nos smartphones, les fabricants d’IA choisissent de décharger le traitement sur leurs propres serveurs et de simplement transmettre la requête et le résultat. Bien évidemment, de tels échanges peuvent être interceptés, et ainsi corrompre les données.

Avec une telle caractéristique, cela signifie que l’entreprise a abordé l’un des plus gros problèmes de personnes voyageant à l’étranger avec de considérables frais d’itinérance, car l’application Traducteur peut être utilisée sur les appareils mobiles en téléchargeant simplement un pack de langue à l’avance.

À vrai dire, seulement quelques langues sont disponibles en ce moment, comme l’anglais, le chinois, le français, l’allemand et le russe, mais d’autres sont en cours dans les futures mises à jour de l’application.

Une IA mise à contribution

Reconnaissant donc la puissance croissante des composants sur les smartphones, Microsoft a travaillé pour rendre sa traduction automatique neuronale (NMT) disponible hors-ligne en premier pour quelques smartphones Android équipés de puces IA dédiées. Cependant, elle a fait assez d’optimisations que les mêmes packs de langue hors-ligne alimentés par l’IA peuvent être utilisés sur n’importe quel smartphone avec un processeur assez puissant.

En outre, Microsoft ouvre la fonctionnalité aux développeurs d’applications Android. La nouvelle fonctionnalité locale permettra la traduction de texte directement dans les applications.

L'application n'a pas été trouvée dans la boutique. 🙁
Microsoft Traducteur
Microsoft Traducteur
Mots-clé : IAMicrosoftTraducteur
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.