Fermer
OS

iOS 12 : des applications iPhone universelles avec le support de macOS ?

129922-smart-home-news-feature-apple-homekit-and-home-app-what-are-they-and-how-do-they-workimage1-9dqbx3sr5j

Vous n’êtes pas sans savoir que iOS 12 se concentrera sur quelques fonctionnalités phares, notamment les applications pouvant être exécutées sur les ordinateurs de bureau, les iPhone, les iPad et macOS. La prochaine version de l’OS mobile devrait être présentée lors de la Worldwide Developer Conference et publiée cet été. Mais, nous pourrions l’avoir plus rapidement.

Tandis que cela pourrait être la cadence typique pour une mise à jour d’iOS, la stratégie de la firme de Cupertino pour cela a considérablement changé. De nouveaux rapports suggèrent qu’Apple pourrait envisager une nouvelle approche.

Une publication de Bloomberg suggère qu’Apple prend du recul, et se concentrera sur l’amélioration d’un ensemble de mises à jour pour iOS 12. Cependant, cela ne veut pas dire que la liste des nouvelles fonctionnalités sera décevante. En effet, il y a des signes qu’un des changements les plus attendus — pour ne pas dire le plus attendu — concerne les applications.

Un must have pour les développeurs

Apple prévoit de rendre possible l’utilisation d’une seule application tierce sur des appareils iOS tels que les iPhone et les iPad, et sur des appareils macOS comme le MacBook Pro et l’iMac. Cela va évidemment nécessiter des changements dans les entrailles de macOS, qui sont censés faire partie de macOS 10.14, connu sous le nom de code « Liberty ».

Les premières applications de ce genre à fonctionner sur plusieurs plateformes devraient inclure la compatibilité macOS pour Home. C’est l’interface sur iPhone pour le système HomeKit d’Apple, qui rassemble les appareils connectés pour la domotique tels que les lumières connectées, les serrures, les prises de courant, et bien plus encore, en un seul endroit. Les périphériques connectés comme l’Apple TV et la nouvelle HomePod peuvent tous deux jouer le rôle de hub pour HomeKit, permettant à plusieurs appareils iOS de les contrôler, qu’ils soient chez eux ou ailleurs.

Apple ne sera pas le premier à proposer des applications universelles. Microsoft encourage les développeurs à le faire depuis un certain temps déjà, en créant des applications fonctionnant sur des smartphones, des tablettes, des ordinateurs portables, ainsi que sur des consoles, comme la Xbox One. Pendant ce temps, Google a fait quelque chose d’analogue avec Android et Chrome OS.

Très peu de fonctionnalités ajoutées

Outre les autres caractéristiques décrites ce matin, ce qui est tout aussi intéressant est la liste des fonctionnalités qu’Apple avait l’intention d’inclure initialement dans iOS 12, mais que la firme a apparemment décidé de retarder. Cela comprend une refonte complète de l’écran d’accueil pour iPhone et iPad, ainsi qu’une nouvelle interface pour CarPlay, son système automobile. Une nouvelle application Photos a également été repoussée, tandis que les propriétaires d’iPad devront être un peu plus patients pour les interfaces à onglets dans les applications et le support d’écran partagé pour deux instances de la même application.

Alors que la demande pour de nouvelles fonctionnalités est toujours forte, il n’est pas étonnant de voir Apple stabiliser ses OS après les multiples bugs rencontrés dans iOS 11.

Mots-clé : AppleiOSiOS 12MacOSWWDC 2018
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
LG annonce son IA pour la caméra de son nouveau modèle V30s

Ce n’était qu’une rumeur, mais désormais LG vient de confirmer que nous verrons la première d’une série de technologies basées...

Fermer