close
OS

Apple pourrait permettre d’exécuter des applications iPad sur votre Mac

Apple pourrait permettre d'exécuter des applications iPad sur votre Mac

Apple travaille dur sur les prochaines versions majeures de ses systèmes d’exploitation – macOS, iOS, tvOS et watchOS. Alors que tous les regards sont tournés vers iOS, la nouveauté la plus intrigante pourrait être pour macOS. Apple a repoussé certaines fonctionnalités prévues pour les futures mises à jour iOS, afin de permettre aux ingénieurs de veiller à ce qu’iOS 12 soit aussi fluide que possible, et sans erreur. Mais une fonctionnalité clé est apparemment encore prévue pour 2018 : la possibilité d’exécuter des applications iPad sur un ordinateur portable Mac.

Selon Axios, Apple se concentre sur les mises à jour de sécurité et de performance d’iOS 12, pensant que la société prévoit toujours de mettre à jour son OS pour permettre aux Mac d’exécuter des applications iPad en 2018, à la fois comme nouveau système d’exploitation mobile et grâce à une mise à jour de macOS, probablement macOS 10.14. La capacité du Mac à exécuter des applications a longtemps été considérée comme un problème, le Mac App Store étant considéré par beaucoup comme une « ville fantôme » avec des applications obsolètes. Et, même les applications majeures comme Twitter sont négligées.

Permettre aux Macs d’accéder à des applications prévues pour l’iPad changerait beaucoup de choses en un minimum de temps, et offrirait aux développeurs la possibilité de créer simultanément des applications pour iPad et Mac, sans avoir à prioriser une plateforme par rapport à une autre — une pratique qui a jusqu’à présent mis à l’écart macOS.

Ainsi, l’arrivée des apps iPad sur Mac pourrait être un énorme changement pour la plateforme Mac. On ne sait toujours pas si Apple optimisera l’interface utilisateur de ces applications sur Mac. En effet, l’utilisation d’un écran tactile est très différente de l’utilisation d’une souris. Mais, les développeurs d’applications iPad peuvent espérer atteindre beaucoup plus d’utilisateurs.

Une expérience analogue chez la concurrence

Nous avons vu des pratiques comme celle-ci d’autres entreprises. En effet, Google a récemment mis à jour les appareils Chrome OS tels que les Chromebooks pour accéder, télécharger et installer les applications du Google Play Store. Bien que la mise en œuvre soit encore un peu complexe, celle-ci a le mérite de pouvoir offrir un vaste catalogue d’applications très facilement à de nombreux consommateurs. Et, c’est également une pratique que Microsoft utilise avec sa plateforme universelle (Universal Windows Platform).

Quoi qu’il en soit, ce mouvement arrive au bon moment pour Apple. La sortie d’iOS 11 a été une « catastrophe » pour Apple, avec des bugs qui ont affligé les utilisateurs dès le premier jour. Des problèmes tels que la disparition des notifications, les problèmes avec le clavier et les échecs de reconnaissance du capteur Touch ID sont quelques-uns des problèmes qui sont apparus à partir d’iOS 11, et qui sont des problèmes que les gens attendent rarement d’une entreprise comme Apple.

En choisissant de se concentrer sur la stabilisation d’iOS 12 tout en améliorant certains de ses composants, Apple montre à quel point elle prend au sérieux les problèmes que les gens ont rencontrés avec Apple. Le géant de Cupertino doit se faire pardonner en 2018 !

Tags : AppleiOS 12iPadmacmacOS 10.14
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.