close
Mobile

Contrairement à Apple, HTC et Motorola ne ralentissent pas vos vieux smartphones

Contrairement à Apple, HTC et Motorola ne ralentissent pas vos vieux smartphones

Après qu’Apple a admis avoir ralenti les iPhone plus anciens avec des patchs logiciels à cause de certaines batteries défectueuses, il est naturel de se demander si d’autres fabricants de smartphones font de même. Ça ne peut pas être juste Apple, n’est-ce pas ? Il est trop tôt pour arriver à une conclusion définitive, mais la liste des auteurs potentiels s’est raccourcie aujourd’hui, selon The Verge. En effet, Motorola et HTC ont fourni des commentaires sur cette problématique touchant le géant de Cupertino, et rapportant que ces pratiques ne sont pas employés sur leurs smartphones respectifs.

Un porte-parole de HTC a déclaré que travailler sur le ralentissement progressif de la vitesse du processeur de son smartphone n’est pas quelque chose qu’elle fait. Le commentaire du côté de Motorola est analogue, mais plus pertinent : « Nous ne limitons pas les performances du processeur ».

Mis à part l’aspect controversé du secret d’Apple déployant des mises à jour logicielles qui ralentissent les performances de certains modèles d’iPhone, cela reste néanmoins une méthode astucieuse pour s’assurer que son lot de smartphones reste fonctionnel avec des mises à jour majeures chaque année. Comparez cela à la façon dont les choses fonctionnent généralement sur Android : pousser ces mises à jour majeures peut prendre beaucoup de temps. Parfois, plus d’un an. Au grand dam des fans d’Android, l’attente est inévitable.

Qu’en est-il de Samsung, Google et les autres ?

Historiquement, cela est dû au processus long et ardu de chaque fabricant qui optimise ses couches matérielles et logicielles respectives pour que tout fonctionne correctement, un processus que Google prétend faciliter et accélérer avec son Project Treble. Mais en regardant la solution douteuse d’Apple pour disperser rapidement une solution rapide, attendre est peut-être la seule chose que nous pouvons faire pour garantir que la performance n’est pas réduite dans les smartphones pour lesquels nous avons beaucoup payé. N

éanmoins, il est important de savoir que les batteries lithium-ion posent un problème particulier aux fabricants de smartphones : en vieillissant, leur capacité et leur tension de pointe diminuent. Alors que la diminution de la capacité est ennuyeuse, c’est la diminution de la tension de pointe qui pourrait causer des problèmes frustrants pour l’utilisateur. Avec une tension de crête inférieure, l’appareil (iPhone, dans le cas d’Apple) peut ne pas avoir suffisamment de puissance pour gérer des tâches intensives. Pour éviter tout dommage, l’appareil s’arrête simplement. Pour atténuer tout cela, Apple a donc ralenti les appareils au fur et à mesure que les batteries vieillissent et que leur tension de pointe chute. Cela évite les problèmes mentionnés ci-dessus, mais à un certain coût pour la performance.

Il est encourageant d’apprendre que Motorola et HTC ne participent pas au ralentissement de leurs anciens smartphones. Cependant, nous attendons toujours des déclarations des fabricants encore plus grands, comme Samsung, Google, Huawei, LG ou encore Sony.

Tags : AppleHTCMotorola
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.