Fermer
Domotique

L’éclairage connecté de Noon remplace les boutons avec un écran tactile OLED

L'éclairage connecté de Noon remplace les boutons avec un écran tactile OLED

Pour la plupart d’entre nous, le point d’entrée à la maison intelligente est l’éclairage connecté. Et, c’est là que la start-up Noon Home vise à faire une percée. Plutôt que de persuader les gens de remplacer leurs ampoules par des versions sans fil, comme Hue ou LIFX, Noon remplace les interrupteurs par des versions connectées.

Bien sûr, Noon n’est pas la première entreprise à vouloir que vous abandonniez vos traditionnels interrupteurs en faveur des versions connectées. WeMo de Belkin a des options de connectivité WiFi, tandis que Lutron et Insteon ont des modèles compatibles avec leurs propres systèmes de maison connectée depuis des années. Cependant, où Noon se différencie, est dans la façon dont l’interrupteur est mis en place et exploité.

Au cœur se trouve l’interrupteur Noon Room Director, qui remplace l’interrupteur principal dans la pièce. Celui-ci dispose d’un écran tactile OLED, et il communique sans fil avec les autres interrupteurs de la maison (Extension Switches) en Bluetooth LE (Low Energy). Tant que les différentes lumières de votre espace sont équipées d’un interrupteur étendu (Extension Switches), le Room Director peut toutes les gérer.

Lorsque vous réglez le système, Noon utilise les courants électriques et d’autres facteurs pour identifier le type d’ampoule utilisé dans chaque appareil. Selon la société, il est possible de reconnaître les ampoules à intensité variable, à incandescence, à LED, à fluorescence, ainsi que les luminaires à basse tension électronique (ELV) et à basse tension magnétique (MLV).

Divers préréglages d’éclairage

Une fois identifié, Noon crée automatiquement trois préréglages d’éclairage. Everyday est, comme son nom l’indique, destiné à un usage quotidien, tandis que Bright augmente les niveaux de luminosité. Relax est le contraire, tamisant les choses pour une sensation plus confortable. Des scènes personnalisées peuvent être créées, en mélangeant les réglages de toutes les lumières disponibles, puis en accédant à partir de l’écran tactile en verre du Room Director ou depuis l’application mobile. Il a également un support pour Amazon Alexa. Donc, si vous avez un Echo à proximité, vous serez en mesure de modifier l’éclairage avec votre voix.

Il y a aussi des caractéristiques de sécurité. Par exemple, le Room Director pourra allumer une veilleuse s’il repère un mouvement. Le mode Vacation va quant à lui jouer vos habitudes d’éclairage pendant que vous êtes absent pour donner l’impression que quelqu’un est à la maison.

Un Noon Smart Lighting Starter Kit, qui contient un interrupteur Room Director, deux Extension Switches, et trois caches coûte 399,99 dollars. Un Room Director supplémentaire coûte 199,99 dollars, tandis que des interrupteurs supplémentaires (Extension Switches) coûtent 99,99 dollars. Pas sûr que de tels produits arriveront en France.

Mots-clé : NoonNoon Home
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.