Fermer
Microsoft

Raspberry Pi 3 : Microsoft développe un moyen de prévenir la surchauffe

Raspberry Pi 3 : Microsoft développe un moyen de prévenir la surchauffe

Le Raspberry Pi est un matériel très pratique qui peut gérer une grande variété de tâches. Mais, lorsqu’il s’agit de processus plus exigeants, il souffre des mêmes problèmes que n’importe quel autre périphérique informatique. En effet, le Raspberry Pi 3 peut également surchauffer. Néanmoins, comme il n’a pas de ventilateur, il désactive automatiquement l’overclocking ou s’arrête pour éviter des dommages matériels. Cela se produit chaque fois que la température dépasse 85°, et pour une équipe de Microsoft Research, c’était un problème.

Travaillant avec la reconnaissance d’image et les modèles d’intelligence artificielle sur le Raspberry Pi, l’équipe de Microsoft devait résoudre le problème de surchauffe de leur Raspberry Pi 3 de la manière la plus adéquate, créant ainsi une solution personnalisée pour éviter que cela se produise. Si un ventilateur de 5 volts de Adafruit est déjà disponible, celui-ci ne refroidit pas directement le processeur, et une solution personnalisée était nécessaire.

Ils ont donc conçu un dispositif de refroidissement actif utilisant le Aluminum Heat Sink for Raspberry Pi 3 de Adafruit, le mini ventilateur de 5V de Adafruit, un support de ventilateur Pi 3 imprimé en 3D et divers vis et écrous.

La solution de refroidissement du Raspberry Pi de Microsoft est peu coûteuse

Un ventilateur de refroidissement très efficace

Fondamentalement, dans la conception de Microsoft, le ventilateur imprimé en 3D a permis au ventilateur de refroidissement d’être positionné selon un angle défini, et de refroidir ainsi directement le processeur, ce qui est de loin une solution plus efficace comme le montre le graphique ci-dessous. « Nous avons vu pas mal de recommandations pour refroidir le Pi en utilisant seulement un dissipateur thermique sans ventilateur, et dans notre expérience, cette méthode est insuffisante », explique l’équipe de chercheurs.

Comme vous pouvez le voir, le Raspberry Pi ne surchauffe plus

Selon les tests, la solution de refroidissement personnalisée maintient le Raspberry Pi 3 à un peu plus de 45° lorsque les quatre cœurs sont utilisés, alors que dans des conditions normales, l’appareil s’arrêterait de fonctionner pour éviter tout dommage. La solution typique de dissipateur thermique le maintient à peine à 75°, selon Microsoft.

Voilà, désormais votre Pi ne chauffera plus !

Mots-clé : AdafruitRaspberry PiRaspberry Pi 3
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.