Fermer
Apple

Les futurs Mac et MacBook équipés de processeurs ARM fabriqués par Apple ?

Les futurs Mac et MacBook équipés de processeurs ARM fabriqués par Apple ?

Apple cherche à produire ses propres processeurs ARM pour ses ordinateurs portables, au lieu de compter sur les processeurs Intel pour ses Mac et MacBook. Ceci n’est pas surprenant, étant que la firme est déjà autonome en fabriquant déjà des processeurs pour ses iPad et iPhone. Ainsi, si la rumeur est vraie, il semble que l’entreprise ait l’intention de produire toutes les puces pour ses appareils.

Les Mac alimentés par une puce ARM est un sujet que nous entendons depuis longtemps, mais Apple semble clairement intéressée pour un tel changement, rapporte Nikkei. Ce choix est celui qui réduira la dépendance d’Apple à d’autres comme Intel et Qualcomm.

Citant des sources de l’industrie, celles-ci mentionnent qu’Apple est « intéressée » à créer ses propres « processeurs de base » pour les ordinateurs portables. De plus, le géant de Cupertino cherche à développer son modem pour ses smartphones, et une puce qui s’occupe de multiples tâches : fonctions tactiles, empreintes digitales et affichage des pilotes.

Les puces de modem pour les smartphones d’Apple sont une chose, mais la construction d’un processeur entièrement nouveau pour les MacBook est toute autre chose, puisque macOS est basé sur l’architecture x86. Ainsi, il faudrait beaucoup de travail pour fonctionner l’OS avec les processeurs ARM.

Une réelle circonstance

Pour son iPhone X, Apple a déjà repris la main sur de nombreuses puces

Cependant, cela ne veut pas dire que cela ne peut pas se produire. Et, ce que les sources de Nikkei pensent qui va se passer dans un futur plus ou moins lointain. Un « dirigeant anonyme de l’industrie des puces » a commenté : « les ordinateurs portables deviennent plus minces, tandis que les consommateurs exigent une meilleure mobilité et une autonomie accrue. Cela fournit à l’architecture ARM, connue pour son efficacité énergétique, une excellente occasion ».

Néanmoins, Intel cherche elle aussi une efficacité énergétique et une performance accrue dans ses processeurs mobiles, comme en témoigne la récente annonce de la nouvelle gamme de puces Kaby Lake Refresh.

Mais bien sûr, cette décision entraînerait également l’indépendance d’Apple. En plus de pouvoir plus étroitement lier le matériel et le logiciel, cela aiderait à booster les performances et offrir une efficacité maximale pour les ordinateurs portables de l’entreprise.

Si c’est effectivement une vision du futur du Mac, Intel ne serait pas le seul fournisseur à faire les frais de la nouvelle vision d’Apple. Au printemps dernier, Imagination Technology a été informée que sa technologie GPU ne serait plus nécessaire, car Apple travaille sur sa propre puce.

Bien évidemment, à l’heure actuelle c’est qu’une rumeur. Ce changement stratégique, s’il est réel, ne devrait pas être visible avant quelques années.

Mots-clé : ARMmacMacBook
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.