close
OS

Apple affirme que la technologie Face ID n’a pas échoué à la keynote

Apple affirme que la technologie Face ID n'a pas échoué à la keynote

La première démo publique du nouveau système de déverrouillage Face ID d’Apple n’a pas fonctionné comme prévu. Du moins, c’est ce que l’on pensait…

Au cours de la grande keynote entourant le futur iPhone X, Craig Federighi, chef d’ingénierie logicielle d’Apple, a eu quelques sueurs froides lorsqu’il n’a pas pu débloquer le nouveau smartphone sur scène en utilisant la nouvelle technologie d’authentification. L’appareil a demandé à Federighi d’utiliser un code d’accès, ce qui l’a amené à passer à un modèle de secours, qui a correctement fonctionné.

Ce pépin en live a amené certains à douter immédiatement de l’efficacité de la configuration Face ID, qui remplace complètement l’habituel capteur d’empreintes digitales Touch ID sur l’iPhone X — le bouton physique en façade a été retiré pour laisser place à des bords extras fins, et ainsi disposer d’un écran sans bords. Et selon certains rapports, cela a même entraîné un léger recul de la valeur des actions d’Apple.

Cependant, maintenant Apple essaie de rassurer les spectateurs que Face ID ne s’est pas réellement mal portée. Selon David Pogue de Yahoo, un représentant d’Apple affirme que ce problème est lié aux membres du personnel de la firme qui ont touché le périphérique avant la démo. « Les gens manipulaient le périphérique pour une démonstration en amont de la keynote, et ne se rendent pas compte que la technologie Face ID essayait d’authentifier leur visage », a déclaré Apple, dans un communiqué. « Après avoir échoué un certain nombre de fois, parce qu’ils n’étaient pas Craig, l’iPhone a fait ce qu’il a été conçu pour faire, exigeant son code d’accès. Face ID a fonctionné comme prévu », poursuit la firme.

Une technologie qui doit faire ses preuves

Face ID n’a pas reconnu Craig Federighi car il y a eu trop de mauvais essais avant

Il est difficile d’affirmer si la déclaration est exacte, mais l’explication d’Apple semble plausible. La documentation réservée aux développeurs d’Apple indique que la technologie Face ID verrouille les utilisateurs du smartphone, et les invite à utiliser un code d’accès après seulement deux tentatives de déverrouillage infructueuses. À titre de comparaison, pour la technologie Touch ID ce comportement intervenait au bout de 5 tentatives infructueuses.

Indépendamment de l’incident sur scène, Face ID devra faire face à de nombreuses questions à l’avenir. Apple, pour sa part, indique que cette technologie sera nettement plus sécurisée que la technologie Touch ID, et que toutes les données de reconnaissance faciale seront stockées sur l’iPhone lui-même. Mais, la fiabilité de la technologie de balayage infrarouge sera difficile à déterminer avant de tester le nouvel iPhone.

Tags : AppleFace IDiPhone X
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.