Fermer
Réalité virtuelle

SteamVR arrive sur Linux et SteamOS, et prêt pour un bêta test

Le développeur de Valve, Pierre-Loup Griffais, vient d’annoncer sur Twitter qu’une préversion du système de réalité virtuelle SteamVR est maintenant disponible pour les utilisateurs de Linux et SteamOS.

SteamVR pour Linux est actuellement en phase bêta test pour les développeurs qui souhaitent rapidement démarrer la création d’un contenu de réalité virtuelle SteamVR pour les systèmes d’exploitation basés sur Linux, y compris SteamOS de Valve.

« Il est destiné à permettre aux développeurs de commencer à créer du contenu SteamVR pour les plateformes Linux. Le support matériel limite est fourni, et les pilotes de préversion sont nécessaires », lit-on sur la page GitHub du projet.

SteamVR sous Linux compatible avec la version bêta du client Steam

Bien sûr, tous ceux qui veulent tester en avant-première SteamVR sur Linux sont libres de tester le système de réalité virtuelle s’ils possèdent un casque VR, tel que le HTC Vive. Tout ce que vous avez à faire est d’installer la dernière version bêta du client Steam sur votre machine Linux, connecter le casque VR et voir si SteamVR fonctionne en installant certains jeux pris en charge.

Alimentée par la dernière API Vulkan, SteamVR vous oblige à avoir les plus récents pilotes graphiques de NVIDIA et AMD Radeon, et Vulkan installé. Pour les GPU NVIDIA, il est recommandé d’utiliser le pilote NVIDIA 375.27.10 Beta, et pour les GPU AMD, vous devez utiliser une préversion du pilote open source Radeon RADV Vulkan de Mesa.

Attention, vérifiez bien que votre PC est prêt !

Tous les détails sur la façon d’installer ces pilotes sur les distributions Debian/Ubuntu sont disponibles dans le fichier README sur al page GitHub, ainsi que des instructions sur la façon d’activer l’accès USB pour les appareils HTC Vive. Ceci étant une version bêta, certains problèmes connus sont présents, et également documentés sur GitHub.

Mots-clé : LinuxSteamOSSteamVR
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.