Découvrez le Synology DiskStation DS411

Depuis quelques mois maintenant je dispose d’un Synology DiskStation DS411. Il s’agit d’un NAS (Network Attached Storage, en anglais), autrement dit un dispositif destiné à partager du contenu informatique sur un réseau (domestique ou d’entreprise). Ces derniers permettent donc, de stocker, archiver, sauvegarder tous vos fichiers que ce soit à domicile ou bien au sein d’une petite entreprise.

Aujourd’hui je vais vous proposer de découvrir le DiskStation DS411. Il s’agit d’une unité de stockage de quatre baies, avec un processeur basse consommation ARM Single Core de 1,67GHz, d’un Giga de RAM et d’un boîtier qui démontre qu’il est prêt à assouvir toutes les tâches requises dans un environnement d’entreprise, exploité activement ou de l’utiliser comme un centre de streaming. Avec un support de quatre disques de 3To, le DiskStation DS411 peut supporter jusqu’à 12 To d’espace disque interne et en RAID 5 il peut lire 105,3 Mo/sec et écrire 47,8 Mo/sec.

Découvrez le Synology DiskStation DS411 - Vue d'ensemble du DiskStation DS411

Mais ce que l’on peut attendre d’un NAS, ce n’est pas seulement d’avoir de hautes spécifications pour le CPU et la RAM par exemple, mais on va plutôt noter sa facilité d’utilisation, la configuration et son installation. Franchement le firmware du DiskStation Manager est d’une très grande qualité ! Une interface graphique et un ensemble d’assistants de configuration rendent facile toutes les opérations sur le NAS, tandis que des options plus détaillées abondent pour les administrateurs système plus aguerris.
On va également retrouver au sein du DiskStation Manager plusieurs fonctionnalités dont le multitâche, de nouvelles applications pour Android DS cam, DS photo et DS audio, un soutien sur le streaming vidéo, un support pour les systèmes de fichier EXT4, la compatibilité avec VMware, WebDAV, l’intégration d’IPv6, des fonctionnalités améliorées iSCSI et une flopée d’autres outils…

Spécifications du DS411

  • Processeur : Single Core 1,6GHz
  • Mémoire : DDR2 1Go
  • Connexion Réseau : 1 * Gigabit
  • 4 baies pour accueillir des disques d’une taille pouvant atteindre 3 To (pour le moment)
  • Compatibilité disque 2.5/3.5
  • Connexion arrière USB*2 et eSATA*1

L’esthétique

Le Synology DiskStation DS411 est conçu avec à l’esprit la « notion d’entreprise », et contrairement au DS411j, un modèle plus économique mais moins performant (processeur 1.2Ghz, 128 Mo RAM), il est complètement noir, sauf pour le bouton d’alimentation en bronze et le lettrage qui fournit un aspect assez classe à la coque. En plus de ce bouton, nous avons également quatre « faux boutons » d’où on peut voir à l’aide de LED, l’activité des disques, de l’activité réseau et enfin du statut du NAS.

Découvrez le Synology DiskStation DS411 - Façade avant

D’une dimension de 168mm x 184mm x 230mm, c’est un design convenablement compacte, mais malheureusement il lui manque quelque-chose… En effet, comme le DS410, son prédécesseur, la façade avant n’offre pas de port USB pour un accès rapide, ni même de ports eSATA… En revanche, la technologie eSATA se trouve à l’arrière de l’appareil, tandis que le modèle précédent ne comportait deux ports USB.

La face avant est plutôt fonctionnelle, mais il serait peut-être sympa d’y apporter un peu de couleurs, notamment pour un usage domestique, plutôt qu’une peinture noire… Un panneau principal recouvre l’ensemble du NAS. Il s’agit d’un panneau en acier de gros calibre qui est maintenu en place avec quatre vis sur le côté arrière. Le panneau arrière est également en métal, avec une charnière intégrée qui se plie vers le bas pour accéder aux disques en interne.
Toujours à l’arrière du boitier, vous trouverez le connecteur pour l’alimentation, un port Gigabit Ethernet, deux ports USB, un bouton de réinitialisation et un unique port eSATA.

Découvrez le Synology DiskStation DS411 - Façade arrière

Le bruit n’est pas un problème pour le DS411, notamment lorsque l’on s’attend à des bruits de vibration ou d’un ventilateur. Mais Synology a pensé à tout ! Il inclut quatre pieds en caoutchouc souple sur le fond de l’appareil pour aider à isoler le bruit des disques durs aux objets environnants. De plus, les deux ventilateurs de 80mm fournissent ce que l’ont peut demander d’un ventilateur, c’est-à-dire refroidir aux maximums les disques durs (la plupart des disques sont restés entre 30 et 35°C selon les valeurs indiquées par les capteurs internes), mais également sans se faire remarquer. Les ventilateurs de 80 mm fonctionnant à une vitesse très lente permettant de bien ventiler l’intérieur du boiter, sans faire de bruit même dans une salle calme. De plus, vous pourrez également contrôler leurs vitesses pour les optimiser en fonction de vos disques durs (2,5″ ou 3,5″). Ainsi, vous contrôlez totalement votre refroidissement.

Découvrez le Synology DiskStation DS411 - Baies pour les disques

Si vous avez des doutes sur la solidité de l’appareil, je peux vous assurer que l’on peut s’assoir dessus sans problème. D’ailleurs je dépose généralement des choses dessus et celui-ci n’a pas bougé !

Démontage

Le Synology DiskStation DS411 est très facile à monter / démonter que ce soit pour son installation initiale, ou encore son entretien. Pour accéder à la structure interne il vous suffit de retirer les quatre vis à l’arrière du châssis qui tiennent le châssis. Une fois les vis retirées vous pouvez le retirer et ainsi accéder aux baies des disques.

Synology inclut une offre complète de matériel avec chaque modèle DiskStation, vous permettant d’installer n’importe quelle configuration de disques que l’appareil prend en charge. Dans mon cas, le boitier dispose de quatre baies, qui prennent en charge les disques de 2,5 pouces et 3,5 pouces (Synology fournit toutes les vis nécessaires). Les plateaux inclus sont à double usage avec les trous de vis de 2,5 pouces et 3,5 pouces pour tous les types de disque durs, même des SSD.

Découvrez le Synology DiskStation DS411 - Montage des disques

Alors que le Synology ne mentionne pas explicitement cette possibilité, le DS411 semble soutenir la permutation à chaud des lecteurs. J’ai simulé une panne d’un disque en débranchant l’un des disques dans une configuration RAID5 et j’ai inséré un disque de remplacement pendant que l’appareil était encore allumé. Le DS411 s’est alors mis à émettre un bip (petite frayeur), mais il s’agissait d’une alerte pour indiquer que le RAID était dans un mode dégradé. Mais il a rapidement fait son travail, en commençant à reconstruire la partition une fois la restauration lancée.

Configuration

Le Synology DiskStation permet de rendre l’installation d’un NAS très simplement. Contrairement à d’autres systèmes plus complexes que j’ai pu utiliser pour un usage domestique ou en entreprise, le DiskStation DS411 n’a pas son logiciel pré-chargé, à moins que vous commandez l’une des unités avec des disques pré-installés. Pour un utilisateur lambda, cette solution signifie que vous n’aurez jamais à vous inquiéter d’avoir les derniers logiciels, puisque vous allez installer le nouveau firmware dans le cadre de la configuration initiale. Le système de Synology est également unique dans la façon dont il stocke le système d’exploitation puisqu’il s’installe sur tous les disques, au lieu de juste un seul.

L’installation du logiciel lancée depuis l’assistant Synology sur votre ordinateur, va rechercher sur votre réseau toutes les unités NAS compatibles. Après avoir sélectionné le NAS que vous voulez installer, suivez le processus d’installation qui va charger le dernier firmeware au sein de votre NAS, directement récupéré depuis le site Synology. Cette étape de configuration sera aussi prompte que d’indiquer un mot de passe par défaut…

Une fois l’installation terminée, toutes les commandes supplémentaires que vous voulez effectuer sont directement traitées par le Synology, depuis son serveur Web intégré. Ce dernier embarque la dernière version du Disk Manager, autrement dit la version 3.1. Cette dernière dispose d’une interface Web basée sur la technologie AJAX, qui est intuitive, sensible et conviviale. Elle dispose de nombreux assistants aidant ainsi à la compréhension du système, ainsi qu’à sa découverte. Vous voulez en faire l’expérience par vous-même ? Pour cela il vous suffit de vous rendre sur la démo sur le site de Synology, en utlisant « admin » comme nom d’utilisateur, et « synology » comme mot de passe.

Franchement je ne pensais pas qu’un NAS pouvait être aussi agréable à configurer. C’est un réel plaisir de l’utiliser.

Logiciel

Ce qui est très agréable avec un NAS Synology c’est la conception de son logiciel, le DiskStation Manager. L’interface permet d’ouvrir des fenêtres, de faire glisser des éléments, etc… On ne se sent plus comme si on travaillait en tant qu’administrateur système, mais plutôt comme si on était sur un environnement de travail classique, avec votre propre bureau. Vous pouvez faire glisser les fenêtres dans le « bureau », empiler des fenêtres les unes au dessus des autres, et même définir les applications pour lesquelles vous voulez un accès rapide. N’hésitez pas à aller voir toutes les fonctionnalités à travers la vidéo proposée par Synology.

Découvrez le Synology DiskStation DS411 - Interface du DiskStation Manager

En dehors de sa simplicité d’utilisation, Synology propose également une tonne de fonctionnalités sympas qui vous permettent d’avoir un NAS pour autre chose qu’un simple stockage de fichiers. Ils intègrent un serveur DLNA qui vous permet d’avoir un réseau multimédia de la maison, un serveur iTunes pour partager votre musique à travers le réseau, une station de téléchargement pour gérer vos torrents (c’est mal !), et même une station audio qui fonctionne à distance avec une application gratuite pour iPhone/iPad/Android, vous permettant d’écouter de la musique de votre NAS sur votre appareil mobile. D’autres applications sont disponibles pour accéder à vos fichiers à distance via Wifi ou la connexion 3G+ de votre smartphone :

  • DS photo+ pour accéder à vos photos
  • DS audio pour écouter la musique présente sur votre NAS
  • DS cam pour surveiller votre domicile grâce à vos caméras connectées
  • DS file pour accéder à tous les fichiers
  • DS finder (Disponible uniquement sur iPhone) vous permet de surveiller votre NAS

Découvrez le Synology DiskStation DS411 - Panneau de configuration

Benchmarks

Plutôt que de vous présenter des dizaines de graphiques présentant des séries de tests sur le NAS, je vous propose de consulter ce lien, qui vous présente les performances de l’appareil. En ayant moi même fait mes relevés et comparés, les résultats sont quasiment identiques.

La seule remarque que je puisse faire sur les performances, c’est que si la vitesse est votre principale préoccupation, vous devriez peut-être regarder auprès de fabricants rivaux offrant des alternatives plus rapides à quatre baies à peu près au même prix.

Consommation d’énergie

Autres points importants pour une machine allumée 24h sur 24h : la consommation. Une des meilleures raisons d’envisager une petite plate-forme embarquée NAS pour la maison ou une petite entreprise est la faible consommation d’énergie. Même si le disque externe de bureau pourrait servir de stockage, il ne serait jamais aussi efficace…

Selon les données constructeur, avec seulement 20W en mode économie (hibernation du disque dur) et 60W pour une activité maximum. Le chiffre d’inactivité relevé lors de mes tests est quasiment identique à celui annoncé, mais heureusement, je n’ai jamais vu un taux aussi élevé pendant une activité maximale avec les disques utilisés..

Pour tester la consommation d’énergie j’ai utilisé Kill-a-Watt qu’on m’avait gentiment prêté (merci Fred) et IOMeter pour simuler la charge des disques pendant une activité normale. La plus forte consommation relevée a été pendant le démarrage du NAS, durant quelques secondes atteignant les 38W. Rient de bien choquant ! Ensuite pendant une écriture constante, la consommation oscillait entre 30 et 34W. En revanche, même éteint le NAS consomme 5W… Le Synology DiskStation DS411 est assez peu énergivore !

Conclusion

Je suis vraiment impressionné par le Synology DiskStation DS411. Avec toutes les options que l’on peut lui apporter, le NAS que vous obtenez peut aussi bien servir en tant que serveur multimédia, tout en gardant une souplesse de sauvegarde qui répond à la fois aux problématiques à domicile et aux petites entreprises.

Il s’agit donc d’un très bon produit, notamment pour tous ceux qui recherchent une grosse capacité de stockage tout en bénéficiant de performances très correctes, tout ça pour un prix juste. En effet, car avec un modèle d’entrée de gamme (DS410j) à partir de 280€, le Synology DS411 vous reviendra à 320€ sans les disques ! Pour un budget plus restreint vous pourrez donc équiper un DS410j avec 8To pour environ le même prix que le DS411 sans disque.

Mes plus :

  • Super simple et rapide à l’installation
  • Design compact et élégant
  • Facile à utiliser des logiciels
  • Compatible avec les disques 3To

Mes moins :

  • Peut-être des performances en dessous des concurrents (vitesse écriture)
  • Un prix élevé pour une utilisation domestique

Pour finir j’aimerais remercier Synology pour m’avoir prêté ce petit bijou (oui oui je confirme c’est top), et plus particulièrement Erica et Daniela. De plus, je dois pas vous le dire mais on a une surprise pour vous la semaine prochaine alors ne claqué pas la porte du blog et revenez faire un tour la semaine prochaine… (d’ailleurs mon petit doigt me dit que vous allez être très gâté…)

Note : Sachez que Korben va publier régulièrement des tutoriels sur le Synology alors n’hésitez pas à aller le voir ;)

Que pensez-vous de ce Synology ? Correspondrait-il à vos attentes ? Quels sont selon vous les points forts et faibles d’un tel produit ?