Google acquiert Quickoffice, et avance sur la dissolution de Google Docs

Quickoffice, un éditeur logiciel dédié à la productivité pour les dispositifs mobiles, a été racheté par Google. L’acquisition vient à un moment où Google se prépare à transférer tous les fichiers générés depuis Google Docs, dans son nouveau espace de stockage sur le cloud en ligne, Google Drive.
Alors que Google Docs est voué à disparaître, racheter Quickoffice indique que Google ne compte pas abandonner ses efforts pour s’imposer tel un fournisseur de logiciels de productivité bureautique, et que la firme cherche à capitaliser sa croissance sur le marché de l’accessibilité mobile.

Google acquiert Quickoffice, et avance sur la dissolution de Google Docs

L’acquisition aura probablement une incidence sur toutes les entreprises, les écoles, et peut-être même les gouvernements qui utilisent actuellement Google Apps, seulement dans la mesure où ces clients pourront maintenant utiliser certaines applications « stylées Quickoffice ». Aussi, je ne serais pas surpris si Google venait à créer un nouveau service nommé tel que Google Office ! En effet, vous connaissez l’amour que Google a pour prendre des noms simples et leur donner un cas approprié… Là encore, Google pourrait tout simplement garder le nom de l’entreprise avec une certaine variation Google Quickoffice, à la Google Picasa.

Dans un message sur le blog de ​​la société, le co-fondateur et PDG de Quickoffice, Alan Masarek a dit : « En combinant la magie de solutions intuitives de Google avec des produits puissants Quickoffice, notre vision commune la productivité ne peut que croître ».

Quickoffice a été nommé parmi les cinquante meilleurs applications pour les tablettes Android, et leader dans la liste des top cinq des applications d’entreprise pour les smartphones sous Android. Découvrez la vidéo de démonstration ci-dessous de Quickoffice fonctionnant sur Android :

Certains des produits disponibles à partir de Quickoffice, tels que Quickword et Quickpoint, fonctionnent aussi bien sur la plateforme Android, mais également sur iOS, bien que vous ne serez pas surpris que la disponibilité de ce dernier OS pourrait être abandonnée à l’avenir…

Que pensez-vous de ce rachat ? Est-ce indispensable pour Google et le développement de son éditeur en ligne ?

Laissez un commentaire

Commentaires en lien dofollow à partir de 2e commentaire, profitez-en !

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>