Fermer
Objets connectés

Après l’acquisition de Pebble, Fitbit veut lancer son propre boutique d’applications

Fitbit-FI

Après avoir décidé à la fin de l’année dernière que Jawbone était une trop petite société à acquérir, Fitbit semble s’attaquer à une proie beaucoup plus grande — une boutique d’applications (App Store). Après sa récente victoire (de toutes sortes) dans son différend de brevet contre un concurrent en difficulté Jawbone, Fitbit cherche à lancer son propre App Store « le plus tôt possible », selon The Verge. C’est en tout cas ce que le cofondateur et PDG de la société, James Park, a évoqué au CES 2017 sur les plans de son entreprise pour la nouvelle année.

L’acquisition récente de Fitbit de Pebble va certainement être utile dans sa nouvelle mission, puisque Park a suggéré que la nouvelle boutique d’applications dépendra de certains de ses actifs nouvellement achetés, comme les 14 000 applications tierces de Pebble. Comme l’a noté Park, Pebble a déjà « travaillé sur un grand nombre de petits défauts » associés à la construction d’un App Store, qui va maintenant aider Fitbit dans sa propre tentative.

Alors, pourquoi construire une boutique d’applications ? Selon Park, l’entreprise tente d’établir des relations avec les employeurs et les fournisseurs de soins de santé en utilisant l’aptitude à porter des bracelets connectés ou d’autres périphériques pour le bien-être. La semaine dernière, la société a annoncé un partenariat avec UnitedHealthcare (deuxième plus gros assureur médical aux États-Unis) concernant des incitations financières aux porteurs d’un Fitbit Charge 2.

Fitbit Blaze 2 ?

Fitbit pourrait lancer une nouvelle smartwatch, la remplaçante de sa Blaze

« Il y a de nombreuses applications que nos partenaires veulent développer », précise Park. « Celles-ci vont des applications au conditionnement physique à celle qui offre des rappels de pilule. Et nous n’avons pas le support pour cela à l’heure actuelle, ou une infrastructure logiciels sur nos appareils pour exécuter ces applications, poursuit-il.

Les nouvelles suggèrent également que la société est désireuse de lancer une autre smartwatch, capable d’exécuter ces applications tierces. La Fitbit Blaze, lancée au CES l’année dernière, a l’apparence d’une smartwatch, mais ne supporte pas les applications.

Cela a été un CES relativement calme pour Fitbit cette année, puisqu’aucun nouveau produit n’a été exposé. La firme se réserve pour le Mobile World Congress en février ?

Mots-clé : App StoreCES 2017fitbit
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Somfy One, la solution de sécurité tout-en-un pour la maison connectée

Leader mondiale de la motorisation, de l’automatisation des ouvertures de l’habitat et du bâtiment et des systèmes d’alarme, Somfy, a...

Fermer