Fermer
Mobile

Le Brésil sera le premier pays à lancer le projet Boot2Gecko de Mozilla

Le Brésil sera le premier pays à lancer le projet Boot2Gecko de Mozilla

Mozilla qui a annoncé que sa plateforme HTML5 de téléphone mobile l’année dernière et dévoilée mi-février, va faire ses grands débuts au Brésil au début de l’année 2013, rapporte The Verge. En effet, le blog rapporte que la présidente de Mozilla Gary Kovacs a fait l’annonce à Sao Paulo, plus tôt hier, en faisant remarquer que le recours aux standards du Web HTML5 devrait se révéler un moyen pratique d’obtenir les caractéristiques d’un smartphone bas de gamme.

Mozilla va donc réaliser un partenariat avec Telefónica afin de libérer des dispositifs compatibles avec Boot2Gecko. À l’heure actuelle, les téléphones pris en charge n’ont pas encore été annoncés, mais comme l’indique The Verge nous savons qu’ils vont être débloqués puisqu’il s’agit d’un prérequis par la loi au Brésil.

Comme je l’avais mentionné, le projet Mozilla « B2G » a été rendu public en Juillet dernier, lorsque la société a révélé son ambition de construire « un système d’exploitation autonome pour le Web ouvert », en misant essentiellement sur l’​​HTML5. En d’autres termes, il s’agit d’une véritable alternative également Open Source à Android !

Lors de l’événement Mobile World Congress (MWC) qui s’est déroulé du 27 février au 1er Mars 2012, nous avons pu découvrir une démo d’un prototype de B2G :

Pour rappel, Boot2Gecko, un projet ambitieux de Mozilla. Pour y arriver, l’utilisation combinée du langage HTML et du JavaScript afin de créer l’interface utilisateur et la pile d’application fait sans aucun doute accélérer le projet. Les technologies du Web sont très propices à un développement rapide. La plate-forme B2G se compose de trois principales couches : la couche inférieure, qui est appelée Gonk, inclut le noyau Linux, la couche d’abstraction matérielle et d’autres composants du système bas niveau. La couche intermédiaire est le moteur de rendu Gecko, qui a été amélioré avec de nouvelles API qui exposent les capacités du périphérique. Enfin, la couche supérieure est Gaia, l’interface utilisateur de B2G, qui est entièrement développée en HTML et JavaScript.

Note : Si vous souhaitez en découvrir davantage sur le projet, je vous conseille de lire cet article

Le Brésil sera le premier pays à lancer le projet Boot2Gecko de Mozilla

Le fait que B2G soit d’abord lancé au Brésil est très intéressant. En effet, le pays est un marché clé pour Telefónica, où il intervient désormais exclusivement sous sa marque Vivo. C’est également une destination idéale pour un projet qui espère donner « aux utilisateurs une expérience utilisateur mobile pour les téléphones à faibles coûts ». Alors que les smartphones sont en réelle croissance rapide au Brésil, ils ne représentent qu’une petite part du marché total du mobile, principalement en raison de leur coût élevé.
Cette annonce confirme également le potentiel d’HTML5, en particulier en Amérique latine !

Si le projet B2G peut être vu comme « embryonnaire », ces débuts sont impressionnants. Le concept de développer toutes les capacités natives à l’aide des standards et de la technologie du Web est extrêmement convaincant. Le Web ouvert pourrait un jour fournir une plateforme applicative unifiée pour les appareils mobiles, et ça on l’attend avec impatience…

Malheureusement aucune information ne fuit sur un éventuel lancement en Europe, et plus particulièrement en France…

Et vous, pensez-vous qu’il est encore possible pour un OS Mobile de percer, qui plus est mobile ? Allons-nous enfin avoir l’émergence d’un Web ouvert ? Quelles sont vos impressions sur B2G ? Venez réagir…

Mots-clé : B2GBoot2GeckoBrésillancementMozillaTelefónicaWeb ouvert
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Twitter annonce qu’il va parrainer l’Apache Software Foundation afin de promouvoir l’Open Source

Ce n'est pas un secret de polichinelle, Twitter aime l'Open Source. En fait, les ingénieurs de la firme sont connus...

Fermer