Fermer
Domotique

Le fabricant de serrures connectées Otto stoppe ses activités

brown-door4

La maison intelligente, aka la maison connectée, est un marché en réelle croissance et qui attire de grandes entreprises et d’ambitieuses start-up avec la promesse de concevoir la prochaine grande chose après les smartphones. Malheureusement, tout comme de nombreuses promesses, cela ne résiste pas toujours à la réalité et certaines entreprises s’écroulent rapidement. Une de ces sociétés est Otto, qui a dévoilé sa jolie serrure connectée il n’y a pas si longtemps : en août 2017, pour être précis. Mais maintenant, les portes de l’entreprise Otto sont pratiquement fermées, le PDG et fondateur Sam Jadallah offrent ce qu’ils espèrent être une mise en garde pour d’autres espoirs de la Silicon Valley.

Le marché de la serrure connectée n’est plus un marché jeune ni un marché de niche. Aujourd’hui, ce dernier est devenu populaire, en particulier avec l’arrivée de HomeKit d’Apple sur celui-ci. Malgré cela, Otto était, à sa manière, unique pour différentes raisons. Pour l’une d’elles, il était plus petit, moins visible, et plus esthétique que les modèles plus anciens. Pour une autre, elle était vendue pour la somme de 700 dollars.

Ce prix aurait probablement été une condamnation à mort pour le produit s’il avait effectivement été mis sur le marché, mais Otto ne le pense pas. Les investisseurs et les testeurs, a-t-il affirmé, ont pleinement compris et même apprécié la valeur associée à un coût presque égal à celui de la plupart des smartphones haut de gamme. En fait, il ne s’agissait pas d’un moyen de dissuasion contre l’acquisition par une société anonyme.

Une serrure réellement intelligente

Ironiquement, cette potentielle acquisition a été la cause de la disparition de Otto. La start-up était proche d’être acquise qu’elle avait arrêté sa recherche de fonds de capital-risque et n’avait pas développé un plan B. Malheureusement pour Otto, l’acquisition a échoué le 11 décembre, le jour où cet accord était censé être finalisé. Otto se penchait clairement pour devenir le Apple du marché des serrures connectées ; offrant un produit de luxe pour un prix de luxe. La firme a même utilisé une citation de Bloomberg faisant référence au design d’Apple : « ce ressemble étrangement à quelque chose qu’Apple aurait imaginé ».

Maintenant, la société se retrouve avec des stocks qui ne seront probablement jamais empaquetés, et resteront dans un entrepôt qui continuera à drainer les fonds restants de l’entreprise. Ce que l’avenir réserve à Otto est encore inconnu, mais, pour le moment, il semble que la porte ait été claquée sur la serrure connectée.

Mots-clé : OTTO
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
CES 2018 : LG lancera un écran OLED 8K de 88 pouces

Si vous voulez rester à la fine pointe de la technologie dans votre salon, une prochaine TV lancée au CES 2018...

Fermer