Fermer
Outils - Conseils

Microsoft Draft aide les développeurs à adopter Kubernetes

draft-logo

Microsoft facilite la mise en route des développeurs avec Kubernetes, l’outil open source capable d’automatiser le déploiement, la mise à l’échelle et la gestion des applications conteneurisées. Mercredi, la société a lancé Draft, qui est conçu pour rationaliser la configuration d’une application conteneurisée.

Lorsqu’un développeur appelle d’abord Draft à partir d’une ligne de commande, l’outil analyse le code d’une application, détecte le langage utilisé et génère automatiquement les fichiers sources nécessaires pour l’ouvrir dans un cluster Kubernetes. Il est destiné à permettre aux développeurs qui n’ont aucune connaissance de Docker ou Kubernetes de commencer avec ces outils dès le début de leur développement.

C’est un problème clé à résoudre, car, bien que certaines personnes puissent se lancer assez facilement dans la gestion de conteneurs, il est difficile d’étendre ces connaissances à une organisation entière.

Simplifier l’utilisation des conteneurs

Avec Draft, la gestion des conteneurs sera facilitée

Une fois que Draft est configuré, les développeurs doivent simplement exécuter la commande draft up pour que leur application soit déployée dans un cluster Kubernetes. Bien qu’il soit possible pour les développeurs de cibler un cluster en cours d’exécution sur leur ordinateur personnel, la puissance de Draft est sa capacité à déployer une application sur un cluster distant exécuté dans le cloud ou un centre de données sur site.

La containérisation permet aux développeurs de créer davantage d’applications portables et évolutives, ce qui est important pour fonctionner dans des environnements de cloud modernes. Cependant, des outils comme Kubernetes peuvent avoir une courbe d’apprentissage abrupte. C’est là que Draft est censé aider.

Draft est l’initiative de Deis, une société que Microsoft a acquise plus tôt cette année pour aider à simplifier l’utilisation des conteneurs. Elle montre également dans quelle mesure Microsoft accepte de prendre en charge Kubernetes, un outil issu de Google et qui a rapidement gagné en popularité. En plus de l’acquisition de Deis, Microsoft emploie également Brendan Burns, l’un des co-créateurs de Kubernetes.

Mots-clé : DraftKubernetesMicrosoft
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
ASUS, Dell et Lenovo montrent les casques Windows Mixed Reality au Computex

Microsoft a présenté les casques Windows Mixed Reality de HP et Acer à la Build 2017 plus tôt ce mois-ci. Maintenant,...

Fermer