Fermer
Smartwatches

La disparition de Pebble est triste, mais 2017 semble prometteur

L’acquisition de Fitbit par Pebble peut sembler être un choix sorti de nulle part, mais c’est un résultat logique étant donné que l’année a été particulièrement mauvaise pour le marché des objets connectés (wearables) dans lequel figurent les smartwatches.

Android Wear 2.0 a été retardé en 2017. Motorola a mentionné mettre en pause le développement de ses smartwatches. Les ventes de l’Apple Watch sont en baisse depuis l’année dernière. Autrement dit, tous ces signes sont annonciateurs que le marché ne se porte pas au mieux.

Ainsi, dans la grande course aux poignets, qu’est-ce que deux des marques les plus connues et les plus aimées sur le secteur vont faire ? Joindre leurs forces apparemment.

Sous la propriété de Fitbit, les dispositifs de Pebble vont être complètement abandonnés, bien que son logiciel et ses connaissances vont se retrouver dans les futurs produits de Fitbit. Bien sûr, c’est une mauvaise nouvelle de voir une entreprise qui a tutoyé les sommets de plus ou moins plier face à un concurrent. Mais, pour une année où l’on n’a presque rien vu, ceci est un choix encourageant.

Tout ne se termine pas au rachat

Alors que de nombreux fabricants de smartwatches peuvent se permettre de se mettre en retrait en tirant des revenus provenant d’autres périphériques, comme des smartphones et d’autres dispositifs connectés, les entreprises dédiées au secteur de la smartwatch ne peuvent pas s’offrir ce luxe.

L’élan est nécessaire pour la survie, et si 2016 était une indication, les années à venir ne soient pas faciles. Mais, Fitbit et Pebble semblent une équipe qui peut y faire face.

Sous quelle forme Fitbit va retravailler sa smartwatch ?

Mais, les problématiques et les défis demeurent. À quoi va ressembler le premier produit de Fitbit fait avec Pebble ? Va-t-il mettre davantage l’accent le suivi de l’activité ou d’autres caractéristiques « connectées » ? Et surtout, comme Fitbit envisage de vendre ses nouveaux produits pour les gens qui ont déjà des modèles plus âgés qui fonctionnent encore ?

Pour moi, cela semble être la plus grande surprise pour les fabricants de smartwatches et des trackers d’activité : il n’y a pas assez d’acheteurs réguliers. Dans le monde du smartphone, vous voyez souvent les gens investir dans chaque nouvel iPhone ou Samsung Galaxy S, mais ce n’est pas la même chose avec les smartwatches.

Pour 2017, les constructeurs vont devoir se concentrer sur la commercialisation de produits plus précis et ambitieux. La technologie basée sur le poignet est attendue pour exploser. Et, avec les grandes attentes placées sur ce dernier, c’est encore un secteur vraiment cool, avec un potentiel inexploité.

Espérons que Fitbit puisse s’imposer sur ce marché !

Mots-clé : Pebble
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.