close
Apple

Phil Schiller justifie les compromis du nouveau MacBook Pro

Nouveau MacBook Pro sans Touch Bar : vue de dos

Dans un entretien accordé à The Independent, Phil Schiller, vice-président marketing d’Apple, et l’une des figures importantes dans les présentations publiques d’Apple, est revenu sur la keynote d’Apple la semaine dernière, et a justifié certaines décisions derrière le nouveau MacBook Pro.

La première chose que Phil Schiller dit est que le nouveau MacBook Pro est l’ordinateur portable d’Apple qui s’est le plus vendu lors d’un lancement de produit de la gamme Mac. « Nous sommes fiers de vous dire que jusqu’à présent notre boutique en ligne a eu plus de commandes pour le nouveau MacBook Pro que tout autre ordinateur portable jusqu’ici », a précisé Schiller à The Independent. « Donc, il y a certainement beaucoup de gens aussi enthousiastes que nous sommes à son sujet ».

Mais, beaucoup de gens ont probablement retardé leur achat en prévision de cette refonte (la dernière refonte significative du MacBook Pro remonte à 2012). Apple a également formulé le MacBook Pro de 13 pouces comme le remplaçant du MacBook Air. Quoi qu’il en soit, utiliser l’argument de vente montre que Schiller veut dire à tout le monde que la réaction négative contre le nouveau MacBook Pro est limitée à une minorité.

Nouveau MacBook Pro n'a pas de mort SD
Nouveau MacBook Pro n’a pas de mort SD

La fente pour la carte SD a été supprimé « puisqu’il y a des lecteurs de cartes en USB très fins et rapides, et vous pouvez alors utiliser de la CompactFlash ainsi qu’une SD ». Désolé Phil, je n’ai pas vu une carte CompactFlash depuis des années. C’est vraiment un manque ! Et je ne parle pas de la connectivité sans fil qui a également été évoquée. En effet, si certains APN offrent une telle caractéristique, celle-ci est uniquement liée à l’interconnexion avec un smartphone et non un ordinateur de bureau. Transférer des centaines de fichiers RAW, eux-mêmes de plusieurs Mo, par une connectivité sans fil n’est pas concevable.

macOS et iOS : les deux vont coexister

Une bonne partie de l’interview est sur la plate-forme Mac en général. Schiller se veut rassurant, en mentionnant que la société s’engage à une mise à niveau régulière de la gamme Mac, et souhaite garder les clients heureux. Et, Apple ne renonce pas à macOS en faveur d’iOS. Les deux systèmes d’exploitation vont coexister.

Alors que la gamme d’ordinateurs portables est en assez bonne forme en ce moment, Apple n’a pas évoqué le Mac Pro, le Mac Mini ou même l’iMac, qui pourraient utiliser de meilleurs composants. Peut-être que nous verrons une refonte prochainement.

Mais, même si Schiller se réfugie derrière les chiffres de vente, la réaction contre Apple a été très forte au cours des derniers jours. Les gens se plaignent de l’absence de la touche Esc, le fait que vous devez utiliser des adaptateurs pour vos appareils existants puisque le nouveau MacBook Pro est uniquement livré avec 4 ports Thunderbolt 3, le prix, le fait que vous ne pouvez pas mettre à 32 Go de RAM, le manque d’une GPU puissante dans le modèle de 15 pouces, l’absence d’un port MagSafe et l’absence d’une fente pour carte SD.

La Touch Bar est un composant "iOS"
La Touch Bar est un composant “iOS”

En bref, beaucoup de gens pensent que le MacBook Pro est un retour en arrière. De l’extérieur, il ressemble à la conception tant aimée d’Apple. Malheureusement, les gens auraient préféré que la firme axe sa conception en fonction des composants sous le capot, et non l’inverse.

De plus, il est difficile de se rendre compte si la barre tactile (Touch Bar) va être utile au quotidien. Le MacBook Pro est livré avec de nombreux compromis. Apple a pris des risques. Voyons voir si les gens aiment ce nouveau MacBook Pro…

Tags : MacBook ProPhil Schiller
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.