close
Microsoft

Microsoft affirme que les arnaques aux faux services clients techniques sont fréquentes

Vous savez qui est le plus vulnérable aux escroqueries en ligne. Les utilisateurs plus âgés, non ? Faux. Microsoft indique dans un rapport très détaillé que ce n’est pas le cas, ce sont les Millenials. Ce groupe de personnes âgé de 18 à 34 ans est le plus vulnérable, et ce pour deux raisons.

En premier lieu, c’est le plus grand groupe, et en second, c’est celui qui utilise le plus la technologie, et ayant la plus grande confiance en elle. Dans le cadre du Mois de la Cybersécurité, la plus grande escroquerie, selon la firme de Redmond, est celle qui concerne les arnaques de faux services clients qui proposent un support technique (en anglais Tech Support Scam), avec plus de deux tiers des personnes qui sont victimes de celles-ci.

Au lieu des appels téléphoniques non sollicités à de potentielles victimes, une pratique extrêmement populaire par le passé, les fraudeurs utilisent maintenant des e-mails, des sites Web et des pop-up pour effrayer littéralement les gens. Parmi les gens interrogés en France, seulement 5 % des Français ont déjà été victimes de l’arnaque au support technique, dont 4 % qui reconnaissent avoir subi des dommages financiers. On est très loin de l’Inde, la Chine et les États-Unis qui dénombrent le nombre de victimes le plus important, avec respectivement 54 %, 35 % et 33 %.

Un Français sur deux, confronté à un risque d’attaque, a ignoré l’interaction (51%)
Un Français sur deux, confronté à un risque d’attaque, a ignoré l’interaction (51%)

La France, le bon élève face à ce fléau

Microsoft montre qu’il y a quelques choses que vous pouvez faire pour vous protéger contre les escroqueries. Tout d’abord, vous ne devez en aucun cas payer des frais ou un abonnement associé au « service ». En effet, ce ne devrait pas être le cas, et ils laissent penser à une arnaque. En aucun cas vous ne devez fournir le contrôle de votre ordinateur à un tiers avant de vérifier son identité. Une fois qu’ils ont accès à votre ordinateur, ils peuvent se livrer à différentes activités, comme faire installer des logiciels malveillants qui pourraient capter des données sensibles, contrôler votre ordinateur à distance et ajuster les paramètres pour rendre votre ordinateur vulnérable, ou encore demander votre numéro de carte de crédit.

Enfin, sachez que « toute communication que nous avons avec vous doit être initiée par vous », ajoute Microsoft. Ce n’est pas le support technique qui doit prendre contact avec vous en premier. Jamais.

Tags : sécuritéTech Support Scam
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.