close
Microsoft

Microsoft s’apprête à concurrencer Slack avec Skype Teams

Bien que Microsoft ait considéré l’acquisition de Slack, un outil de collaboration de la génération Facebook et Twitter, pour une somme avoisinant les 8 milliards de dollars plus tôt dans l’année, la société aurait décidé de développer sa propre solution pour les chats en équipe basée sur Skype. Ce service vient d’émerger sous le nom de « Skype Teams », et semblable à Slack, les utilisateurs seront en mesure de discuter avec les membres de l’équipe dans des canaux dédiés, ou parler directement aux collaborateurs en utilisant la fonctionnalité de messagerie directe du service.

Si vous n’êtes pas familier avec Slack, c’est un service basé sur le cloud dédié à la communication entre diverses équipes, lancé en août 2013. Cela dit, il est relativement nouveau par rapport à d’autres clients de chat sur Internet, et est devenu populaire au point où Microsoft a voulu mettre la main sur celui-ci. Ce dernier est accessible sur de nombreux périphériques, sous Windows, OS X, Chrome OS, Linux, iOS, Android et Windows Phone.

À certains égards, Slack est similaire à IRC, sauf que le service n’utilise pas les serveurs IRC. La différence est que, contrairement à IRC, vous vous retrouvez intégré dans une « équipe » spécifique qui contient de nombreux canaux. Les utilisateurs peuvent effectuer des recherches à l’intérieur de cette équipe, envoyer des fichiers, et ainsi de suite. Il n’y a pas de modérateurs des canaux, et encore moins une liste d’individus connectés comme IRC, mais les canaux peuvent être créés et verrouillés pour que l’équipe reste telle quelle dans le canal dédié.

Skype Teams va mettre l'accent sur la collaboration des équipes
Skype Teams va mettre l’accent sur la collaboration des équipes

Une grosse force : les conversations

Ce que Slack ne fournit pas actuellement ce sont les conversations, une fonctionnalité que Microsoft vantera dans son produit « Skype Teams ». Ce sera semblable à la façon dont les utilisateurs de Facebook peuvent répondre à un commentaire spécifique en appuyant sur un bouton de réponse. Dans Slack, vous avez une réponse l’une après l’autre de façon ordonnée. Autrement dit, une réponse au commentaire de quelqu’un peut figurer en bas de la page — compliqué pour suivre une conversation.

Selon MSPowerUser, Skype Teams sera basé sur les principales technologies de Skype, telles que passer des appels vidéo dans un canal, ou lancer des messages privés. Skype Teams aura également la possibilité de programmer des réunions en ligne, ce qui va probablement être alimenté par l’acquisition de l’entreprise Genee, un service qui s’appuie sur l’intelligence artificielle pour proposer un gestionnaire de calendrier. Pour autant que nous savons, Genee sera intégrée à Office 365.

S’appuyer sur des services tiers

Skype Teams va concurrencer Slack
Skype Teams va concurrencer Slack

Étant donné que ce nouveau service en équipe sera basé sur Skype, les utilisateurs doivent s’attendre à toutes les fonctionnalités qui ont rendu Skype si populaire. Comme Slack, Skype Teams devrait fonctionner avec des services externes, à savoir Office 365 et OneDrive dans le cas des de Skype Teams. Slack supporte actuellement Google Drive, Trello, Dropbox, Box, et d’autres services tiers.

La publication ajoute que Skype Teams comprendra une fonctionnalité nommée « The Fun Picker », permettant aux utilisateurs d’injecter toutes sortes de choses amusantes dans leurs discussions de groupe plutôt que simplement des GIF statiques. Le client aura même une barre latérale pour accéder rapidement aux nombreuses fonctionnalités du service de Microsoft, y compris un onglet Activité, un onglet Chat, un onglet Équipes, un onglet Réunions, et un onglet Fichiers.

À l’heure actuelle, Microsoft testerait Skype Teams en interne. Les premiers clients sont censés arriver sur le Web et Windows, suivi par Android, iOS et Windows Phone. Skype Teams est censé être offert aux abonnés d’Office 365, avant de devenir disponible pour tout le monde. Reste à savoir quand !

Tags : SkypeSkype TeamsSlack
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.