Fermer
Actualités

Voici les nouveaux emojis qui arriveront dans votre clavier en 2016

Une image vaut mille mots ! Préparez-vous à ce que votre vocabulaire imagé explose dans les mois à venir, avec l’ajout de 72 nouveaux emojis prévus pour les propriétaires d’un dispositif d’Apple.

Teasée dans le courant du mois de juin, la collecte finale de la prochaine fournée de smileys a été révélée par Emojipedia, et présenté dans le style « Apple » qui nous donne une idée de ce à quoi ces smileys vont ressembler sur les appareils iOS.

Certaines des nouvelles images qui vont être disponibles sur votre écran tactile comprennent des poings serrés, des facepalms, des doigts croisés, des canards, et plusieurs autres créations qui vous permettront de vous exprimer au mieux, et ainsi raccourcir les discussions. La liste entière est exposée dans la vidéo ci-dessus.

Voici la liste des nouveaux emojis apportés par l'Unicode 9
Voici la liste des nouveaux emojis apportés par l’Unicode 9

Un déploiement pour Android N et iOS 10 ?

Le Consortium Unicode — qui développe et approuve notamment les emojis — a publié les nouvelles icônes en ce milieu de semaine. Cependant, il faudra encore un certain temps avant qu’ils soient pleinement intégrés sur iOS, Android et d’autres plates-formes.

Avec un lancement proche d’iOS 10, je ne serais pas surpris si ces emojis arrivaient dans le cadre de la grosse mise à jour d’Apple, cet automne. Les plans de Google sont déjà évoqués afin d’inclure les nouvelles icônes avec la prochaine version d’Android, connu sous le nom de code Android N, qui devrait sortir plus tard cet été.

De toute façon, on peut espérer que l’attente sera courte pour que nous puissions enfin pouvoir envoyer quelques nouvelles figures arriver dans nos conversations.

Mots-clé : Android NemojiiOS 10
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.