Fermer
Navigateurs Web

Le bloqueur de publicités sur Opera va arriver dans la version bureau et mobile

Environ deux mois après la libération de la première build du canal développeur du navigateur Web qui a vu Opera disposer d’un bloqueur de publicité intégré, Opera a poussé son bloqueur de publicité à tout le monde. Et quand je dis tout le monde, je veux dire tout le monde utilisant le navigateur Web de la société, que ce soit sur un ordinateur de bureau ou sur Android avec Opera Mini.

Opera a déjà offert un support au blocage de la publicité à l’aide d’extensions tierces. Mais, la compagnie précise que le bloqueur de publicité intégré dans le navigateur est plus rapide – l’entreprise fait valoir que sa solution est environ 45 % plus rapide que d’utiliser Chrome avec AdBlock Plus – et plus efficace que les solutions tierces, vous permettant de charger les pages Web plus rapidement et d’économiser plus de bande passante Internet — un must have lors de la navigation mobile. En effet, alors que le blocage des publicités n’est pas sans controverse, il y a peu de doute que cela offre une expérience de navigation plus rapide — en particulier sur mobile.

Sur mobile, Opera rapporte que Opera Mini pour Android avec cette nouvelle fonctionnalité a permis à des sites d’être chargés environ 40 % plus rapidement que sans elle. En outre, Opera fait valoir que sa solution utilise également beaucoup moins de mémoire que des outils comparables.

Le bloqueur de publicités sur Opera va arriver dans la version bureau et mobile

Le bloqueur de publicité est désactivé par défaut

Le bloqueur de publicité est désactivé par défaut, mais vous pouvez l’activer en un seul clic. Vous pouvez toujours le désactiver pour des sites spécifiques si le bloqueur provoque des problèmes en essayant de charger le contenu de ces pages, ou si vous êtes cool et que vous autorisez de voir des publicités sur certains sites, mais pas d’autres.

Mais, pourquoi une société qui gagne de l’argent grâce à la publicité met en œuvre ce genre de fonctionnalité ? Opera a publié un article sur son blog, affirmant que l’entreprise veut essentiellement offrir au consommateur le meilleur en matière de blocage de publicités. L’utilisation de tels bloqueurs peut les aider à protéger leur vie privée et leur sécurité, tout en conduisant à un Web plus rapide. Il est difficile d’argumenter avec ça, même si cela soulève la question de savoir comment le Web serait financé si la majorité des utilisateurs bloquent la publicité.

Bloqueur de publicités sur Opera

Si la société a abandonné un certain nombre de ses caractéristiques phares il y a quelques années lorsque le navigateur a commencé à utiliser le moteur de rendu Blink de Google (un fork de Webkit) à la place de son propre moteur de rendu Presto, l’ajout de fonctionnalités comme ce bloqueur de publicité en natif, ainsi qu’un VPN interne, montre que la société est toujours à la recherche de nouvelles façons de se différencier de Chrome, Firefox et d’autres navigateurs.

Mots-clé : Opera
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.