Fermer
Périphériques

Artik 10 : Samsung veut une part du gâteau du Raspberry Pi

Les mini-ordinateurs d’une forme ou une autre sont de plus en plus populaires, y compris les PC Stick qui se branche en USB, ou encore les minuscules cartes d’ordinateur. Et, Samsung est sur le point de dévoiler un nouveau dispositif qui tombe dans cette dernière catégorie, à savoir celle qui a émergé grâce au Raspberry Pi il y a quelques années.

Le mini-ordinateur Samsung Artik 10 sera disponible à l’achat en mai, mais Samsung vient de l’annoncer, comme le souligne PC World. Ce dernier est conçu pour les applications dédiées à l’Internet des Objets (IdO), en particulier celles exigeant un encodage vidéo ou une lecture vidéo, et s’avère être un autre rival du tout récent Raspberry Pi 3.

L’ordinateur de Samsung dispose d’un processeur à huit cœurs, composé qu’une puce quadricœur ARM Cortex A15 cadencée à 1,5 GHz, et une puce quadricœur Cortex A7 cadencée à 1,3 GHz. Néanmoins, il s’agit d’un processeur 32 bits plutôt qu’une puce 64 bits comme on le voit sur le Raspberry Pi 3. Le Artik a un GPU Mali T628 MP6 et dispose de 2 Go LPDDR3 RAM avec 16 Go de stockage eMMC. Il est capable d’afficher de la vidéo au format 1080p jusqu’à 120 images par seconde.

La connectivité sans fil comprend du Bluetooth, Zigbee et du Wi-fi 802.11ac, et vous disposerez de trois ports USB (dont un USB 3.0).

Artik 10 : Samsung veut une part du gâteau du Raspberry Pi

La sécurité en prime

Concernant la sécurité, on va retrouver un composant Security Element qui fonctionne avec la technologie de sécurité TrustZone de la firme britannique ARM, et Trusted Execution Environment (TEE) de Trustonic, une solution de sécurisation matérielle et logicielle, que Samsung évoque comme une sécurité de « niveau bancaire ».

Concernant sa taille, les dimensions de la carte sont de 39 x 29 x 3,5 mm. Le Artik viendra avec une version de Linux pour les appareils embarqués.

Samsung note que « la puissance de traitement évolutive de l’Artik 10 le rend idéal pour les tâches de vidéo et le traitement d’image telle que la navigation de véhicule autonome, des graphiques 3D intensifs ou de grands écrans immersifs ». « Sinon, la petite taille du Artik 10 permet de l’inclure dans la robotique, la réalité virtuelle, etc. ».

Malheureusement, on ne connaît pas son prix, mais comme PC World le rapporte, il pourrait bien être un peu plus cher que le Raspberry Pi 3 qui est vendu 35 dollars.

Mots-clé : Artik 10Raspberry PiSamsung
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.