Fermer
Apps

L’application Google Photos pour Android sera un dérivé de Google Plus

Vous appréciez l’application Google Photos sur Android, mais vous n’aimez pas le réseau social Google Plus ? Difficile d’être satisfait. À ce jour, les deux applications sont étroitement liées. Alors que l’application Photos a sa propre icône, ce n’est pas une application autonome. En fait, elle fait partie de Google+.

Mais, cela pourrait bientôt changer. Les gens d’Android Police ont obtenu une pré-version d’une nouvelle interface de l’application Google Photos, qui ressemble fortement à l’application actuelle, avec des caractéristiques similaires. Néanmoins, vous allez retrouver de nouvelles choses.

Il est probable que Google puisse officiellement annoncer la nouvelle interface de l’application Google Photos lors de la Google I/O qui débute ce jeudi 28 mai. Mais, voici ce que nous savons à ce jour :

  • l’application vous permet d’organiser vos photos, de sauvegarder des photos sur le cloud, et de pouvoir consulter toute votre bibliothèque assez rapidement
  • vous pouvez pincer pour zoomer dans la galerie afin de voir davantage de photos
  • il y a un support pour une sélection multiple de photos pour qu’elles puissent être partagées ou supprimées
  • la fonctionnalité effets automatiques de Google a été renommée “assistant” et en plus de créer automatiquement des animations basées sur vos photos, vous pouvez choisir le moment pour créer des albums, des films, des histoires ou des collages.
L'application Google Photos pour Android sera un dérivé de Google Plus

Certaines de ces caractéristiques peuvent changer en fonction du temps que Google a pour lancer son application.

Android Police a davantage de détails et photos, et fournit plus d’informations sur la fonctionnalité “assistant”.

Mots-clé : AndroidGoogle PhotosGoogle Plus
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.