close
Microsoft

Microsoft ouvre .NET aux développeurs sous Linux et Mac

Microsoft va ouvrir sa plate forme .NET pour les utilisateurs étant sous Linux et Mac, a déclaré la société lors de sa conférence annuelle des développeurs BUILD. En outre, les utilisateurs sous Windows peuvent désormais accéder au framework .NET Release Candidate.

Traditionnellement opposé à l’ouverture des plateformes, Microsoft a publié .NET Core Runtime pour les utilisateurs sous Linux et Mac dans une vision visant à élargir son réseau de développeurs qui sont plus à l’aise en utilisant d’autres plateformes. Maintenant, les développeurs peuvent créer des applications basées sur le cloud qui peuvent fonctionner sur de multiples plateformes plutôt que d’exiger aux développeurs de choisir entre Linux, Mac et Windows.

Ils sont encouragés à commencer à tester le nouveau framework .NET afin que Microsoft puisse commencer à éliminer les bugs et les failles de sécurité.

Microsoft ouvre .NET aux développeurs sous Linux et Mac

Azur

Microsoft a mis à jour sa solution de cloud computing, comprenant l’outil Azure SQL Data Warehouse, qui permet aux entreprises d’isoler les données relationnelles basées sur le cloud, et les données non structurées. La firme a également ajouté Azure Data Lake, qui est conçu pour permettre aux clients de stocker ce que Microsoft affirme comme étant une quantité infinie de données dans sa forme originale. Cela permet aux entreprises d’analyser et traiter les données de toutes les sources y compris les données de machine to machine (terme issu de l’anglais), parfois abrégée par le signe M2M, pour l’analyse.

Azure SQL Data Warehouse

Microsoft a également déclaré que Azure est disponible en 19 régions, sur plus d’un million de serveurs. Azure recueille plus de 90 000 abonnés chaque mois.

Tout cela ajoute aux 50 mille milliards d’objets stockés sur le cloud de Microsoft, pour plus de 425 millions d’utilisateurs. 40% des revenus pour Microsoft Azure viennent des startups et des FAI.

Docker

Dans le cadre de son initiative open source, Microsoft a étendu son partenariat avec Docker pour permettre aux développeurs open source d’exécuter tout document Windows sur la plateforme Docker.

Docker est une plateforme ouverte dédiée aux développeurs et aux administrateurs système, utilisée pour construire des applications. Avec la poursuite de son partenariat avec Docker, Microsoft peut maintenant permettre aux développeurs de mélanger et assortir les conteneurs de Windows avec des conteneurs Linux.

Tags : .NETBuild 2015
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.