close
Smartphones

MWC’15 : Huawei lance sa Watch sous Android Wear

Comme le marché des smartwatches devient de plus en plus saturé, une chose devient claire : les fabricants se soucient davantage de la conception et du design maintenant. Alors que nous sommes désormais très loin des premiers opus, qu’ont été la Galaxy Gear ou encore la LG G Watch, Huawei présente sa smartwatch Watch sous Android Watch, qui pourrait être la plus belle montre connectée aujourd’hui sur le marché.

Huawei dit que l’écran AMOLED de 1.4 pouce de la montre, offrant une résolution de 400 x 400 pixels, et son verre en cristal de saphir, rend la smartwatch Android Wear “plus dynamique”. Mais, la montre est également très personnalisable, et n’arrive pas seulement en coloris or, argenté et noir. En effet, elle dispose également d’une large gamme de bracelets, lui permettant d’être entièrement personnalisable.

Une smartwatch a besoin de capter de l’information, et Huawei a embarqué un capteur à six axes, un moniteur de fréquence cardiaque, un baromètre ou encore un micro pour répondre à ce besoin. Elle dispose d’un processeur Qualcomm cadencé à 1.2 GHz, 4 Go de stockage interne et 512 Mo de mémoire vive permettent de faire tourner la smartwatch. Autrement dit, sous le capot, la montre dispose de composants qui devraient sembler assez familiers à quiconque connait d’autres dispositifs Android Wear.

Huawei Watch

Comme la Moto 360 de Motorola, la montre de Huawei a son propre bouton latéral. Toute autre interaction aura lieu par l’écran tactile ou par le smartphone connecté, qui doit être sous Android 4.3 ou supérieur.

Huawei Watch très personnalisable

La montre dispose également d’un chargeur magnétique, dès lors qu’il est temps de la recharger. Il n’y a aucun mot encore sur le prix, mais Huawei annoncera la disponibilité et le coût à une date ultérieure.

Tags : Android WearHuaweiHuawei WatchMWC 2015
Dominique Siacci

The author Dominique Siacci

Je suis passionné par le monde de l’IT et des startups, et j’en ai d’ailleurs co-fondé une dans le domaine des applications mobile en 2009 après des études de développement informatique.