close
Mobile

Project Ara : Toshiba dévoile les premiers modules caméra

Google espère que les premiers smartphones modulaires du projet Ara seront prêts à être expédiés aux chanceux résidents de Porto Rico plus tard dans l’année. Et, ces smartphones vont naturellement avoir besoin de caméras. Heureusement pour les adopteurs précoces, Toshiba a déjà un module encastrable prêt à être incrusté dans le smartphone modulaire.

Toshiba va arriver sur le marché avec deux modules caméra compatibles pour le projet Ara. Pour ceux qui veulent quelque chose qui peut à la rigueur se substituer à un point-and-shoot, ils auront la possibilité de clipser un capteur de 13 mégapixels à leur dispositif. En revanche, ceux qui ne veulent pas débourser des centaines d’euros pourront opter pour un capteur de 5 mégapixels commercialisé aux alentours de 50 dollars. Curieusement, aucun module ne dispose de flash pour le moment. Toshiba a peut-être dans l’esprit que le flash doit être sur un module distinct, et que la firme pourrait commercialiser un autre module offrant cette caractéristique.

Pour prendre des selfies et passer des appels vidéo, Toshiba travaille sur une caméra frontale de 2 mégapixels. Bien que nous devrions voir la première version du projet Ara cette année, selon le plan de développement de Toshiba nous ne verrons pas les modules caméra avant 2016.

De plus, ils envisagent d’offrir un tas d’autres modules pour le projet Ara, parmi lesquels on peut noter une puce NFC, des extensions de mémoire, ou encore un autre permettant d’ajouter sa flamboyante technologie TransferJet. Elle est capable de transférer des fichiers sans fil à des vitesses proches de 560 Mb/s.

Project Ara : Toshiba dévoile les premiers modules caméra

Les autres modules du projet dont nous avons déjà entendu parler proviennent de Sennheiser, ou encore du fabricant de smartphones Yezz qui prétend avoir créé des centaines de prototypes de modules que nous devrions retrouver au Mobile World Congress au début du mois de mars à Barcelone.

La capacité de simplement échanger les pièces et mettre à niveau le smartphone permet au projet Ara d’être un appareil incroyablement excitant. De plus, il est encourageant de voir de grands noms comme Toshiba soutenir le projet.

Tags : Project AraToshiba
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.