Fermer
Périphériques

Mi Box Mini : la plus petite set-top box que vous ayez jamais vu

Hier, Xiaomi a débuté l’année 2015 en annonçant deux nouveaux smartphones : le Mi Note et le Mi Note Pro. Les deux smartphones sont des réponses claires à l’iPhone 6 Plus d’Apple, le Galaxy Note 4 de Samsung, ou encore le MX4 Pro de Meizu. Mais, n’oublions pas que pendant le même événement, le constructeur chinois a également annoncé deux nouveaux accessoires : le Mi Box Mini et le Mi Headphones.

Les petits appareils qui diffusent de la vidéo sur Internet pour vous TV existent depuis un petit moment. Google en a un. Il y a le Roku. Et, Amazon a même récemment lancé le sien.

Aujourd’hui, la société chinoise Xiaomi souhaite également croquer une part du gâteau, et arrive sur le marché avec le plus petit appareil de ce type que j’ai jamais vu, et accessoirement un des moins chers. Le Xiaomi Mi Box Mini est un petit boîtier carré qui coûte la modique somme de 32 dollars, et qui exécute un logiciel basé sur Android, se connecte à votre téléviseur, et ressemble à un minuscule chargeur USB.

Xiaomi Mi Box Mini

Ce petit périphérique dispose néanmoins d’un processeur quadricoeurs cadencé à 1,3 GHz, de 1 Go de mémoire vive, de 4 Go de stockage interne, d’une connectivité Wi-fi double bande 802.11n, et du Bluetooth 4.0. Il y a un unique port HDMI pour que le boîtier soit relié à votre écran, et le système est livré avec une télécommande Bluetooth.

Xiaomi précise que le Mi Box Mini peut gérer de la vidéo au format 1080p, du son Dolby et DTS et la lecture vidéo H.265.

Xiaomi Mi Box Mini : la connectique

Mais, en plus d’offrir un support aux services de streaming médias chinois, le dispositif fonctionne sous Android, un OS parfaitement maîtrisé par les hackers. Autrement dit, il n’est pas inconcevable de penser que l’on pourra sideloader des applications ou rooter le Mi Box Mini et installer des ROM personnalisées.

Il est réellement impressionnant de voir à quel point ces petites choses peuvent arriver.

Mots-clé : Mi Box MiniXiaomi
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.