close
Google

I/O 2014 : Avec Android TV, Google joue dans l’ère de la Smart TV

Google a construit une plateforme pour pousser de la vidéo en provenance du web sur votre télévision depuis déjà quelques années, mais la plateforme Google TV de l’entreprise n’a jamais vraiment décollé.

Maintenant, Google essaie à nouveau, et cette fois c’est en utilisant ce qu’on appelle Android TV. Il s’agit essentiellement d’Android … mais pour la télévision. Les développeurs d’applications peuvent utiliser l’interface utilisateur de Google afin de mettre les applications Android existantes sur un téléviseur, ou créer des applications spécifiquement conçues pour la télévision.

Les utilisateurs peuvent interagir avec le logiciel en utilisant n’importe quel périphérique pris en charge avec l’aide de la voix ou d’un écran tactile que vous pouvez utiliser comme un véritable joystick. Par exemple, vous pouvez utiliser un smartphone ou une smartwatch Android Wear pour naviguer à travers des applications, des vidéos, et de lancer des jeux – que vous pouvez jouer en utilisant une manette.

Android TV

Android TV inclut également le support de Google Cast, ce qui signifie qu’il fonctionne comme un Chromecast. Il vous suffit de lancer une application audio ou vidéo sur votre smartphone ou votre tablette, et appuyer sur le bouton Cast, et peut envoyer du contenu à un dispositif sous Android TV.

Il y aura une version de Google Play Store avec des applications conçues pour les téléviseurs quand la plateforme sera lancée avec Android L cet automne.

Android TV

Sony, Sharp, TP Vision ou encore Philips vont lancer certaines des premières Smart TV équipées de Android TV, ainsi que des set-top-box existants que vous pouvez brancher sur une télévision, et notamment celles de Razr ou encore Asus.

Il va prendre en charge les périphériques avec une vaste gamme de processeurs, y compris les puces de Qualcomm, NVIDIA, MediaTek, Marvell, Intel et d’autres.

Tags : Android TVIO 2014
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.