Fermer
Google

Google rêve de petites publicités sur des réfrigérateurs, thermostats et voitures

Voir une publicité sur un thermostat ou un réfrigérateur deviendra une réalité après que Google ait notifié à la US Securities and Exchange Commission [SEC] que la firme de Mountain View envisage de mettre en œuvre de la publicité sur divers appareils intelligents.

Le Wall Street Journal rapporte une lettre datant de décembre à la SEC, qui a été publiée plus tôt cette semaine, ce qui explique les plans de Google pour diffuser de la publicité et d’autres contenus sur les “réfrigérateurs, tableaux de bord, thermostats, lunettes, montres, pour ne citer que quelques possibilités”.

“Notre espoir est que les utilisateurs doivent utiliser nos services et regarder nos publicités sur une plus grande diversité de dispositifs à l’avenir”, a ajouté Google dans le même dépôt.

Google rêve de petites publicités sur pleins d'objets du quotidien

Google a fait l’aveu de tenter d’expliquer pourquoi elle n’avait pas besoin de divulguer les revenus qu’elle gagne à partir des appareils mobiles, et ce malgré le fait que la SEC l’a explicitement demandé, des détails que Facebook ou encore Twitter fournissent régulièrement. Le géant de la recherche a fait valoir que cela n’a aucun sens de fournir des détails sur les revenus sur mobile, puisque ce secteur va “continuer à évoluer”, et ce car plusieurs dispositifs “intelligents” arrivent sur le marché.

Le géant de l’Internet a déjà commencé à faire d’importantes percées sur le marché des appareils intelligents, et dont le plus bel exemple d’acquisition est les 3,2 milliards dépensés pour acquérir Nest Labs en janvier dernier, une startup qui a conçu les thermostats et détecteurs de fumée intelligents.

Enfin, tout le monde sait que Google est sur le point de libérer ses propres lunettes connectées, les fameuses Google Glass, et la publicité et autres contenus sont également attendus pour faire leurs apparitions sur ces Glass.

Mots-clé : publicité
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.