Fermer
Google

Google cherche à acquérir le service de streaming vidéo Twitch

Apparemment Google lorgne sur le service de streaming vidéo, Twitch.

Twitch, qui permet à tous les gamers de montrer leurs compétences à d’autres dans le monde entier par l’intermédiaire de vidéos téléchargées (oui, un peu comme YouTube), et qui est un site très fréquenté, comptant aujourd’hui plus de 45 millions de visiteurs uniques par mois. Sans doute que l’intégration du service dans les consoles Xbox One et la PS4 ont aidé le développement du service.

Et maintenant, Google veut acheter Twitch selon deux sources du Wall Street Journal, et alors que le WSJ ne dit rien sur l’argent en jeu, un prétendu chiffre de 1 milliard de dollars a été mentionné par Variety.

En outre, selon Variety l’accord convenu est sur le point d’être annoncé, mais si vous écoutez les initiés WSJ, cet accord est encore dans les premiers stades de négociation – ce qui suggère que nous n’avons certainement pas à faire à une acquisition imminente. Évidemment, nous devrions le voir assez rapidement.

Twitch

Alors que Google a évidemment YouTube pour tout le contenu vidéo, et comme je l’ai déjà mentionné, Twitch a un public orienté vers les joueurs de jeux vidéos qui vont passer des heures et des heures sur le site à regarder et partager des vidéos, ce qui est attrayant pour les annonceurs. Comme Mark Fisher, vice-président du développement des affaires pour Qwilt, le souligne au WSJ, YouTube n’a pas “l’engagement, et l’engagement est ce qui motive la publicité”. Il a noté que “Google peut essayer de construire ceci sur son propre service, ou il peut acheter quelque chose qui est déjà là et qui se porte bien”.

Bien sûr, si cela se transforme en une offre publique d’achat réel, les organismes de réglementation pourraient dire quelque chose à propos de la possible acquisition de YouTube d’un autre acteur majeur du streaming comme Twitch.

Mots-clé : acquisitionTwitch
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.