close
Smartphones

Motorola Moto E : diverses images le dévoilent

Le Motorola Moto E est prévu d’être lancé le 13 mai prochain, et alors que jusqu’à présent nous avons eu des sources et des fuites concernant ces spécifications, aujourd’hui, nous avons enfin une image du Moto E. Un utilisateur a apparemment posté l’image du Moto E sur la page Facebook de Motorola Mexique, avant que Android Authority nous dévoile toute une panoplie de photos de ce dernier.

Dans le cliché ci-dessous, vous allez retrouver le Moto E sur le côté droit, tandis que le smartphone de gauche semble être un Moto G. Il ressort de l’image, qu’il y a une absence de la caméra frontale, un écran plus petit, qui est entouré par des bords plus épais, et enfin des coins plus arrondis sur le nouveau prochain Moto E, donnant au smartphone le profil d’être un peu plus potelé.
Mais, ces petites choses n’ont pas d’importance si le smartphone est en fait mince et léger et moins cher que son voisin de table.

Moto E versus Moto G

Motorola a récemment été acquis par Lenovo, mais leur nouveau smartphone Moto E serait lancé dans le cadre du partenariat avec Google. Ainsi, il devrait retrouver toutes les fioritures d’un smartphone Google ainsi qu’offrir la personnalisation offerte par ses grands frères, le Moto G et le Moto X.

Concernant ses caractéristiques intrinsèques, il est attendu que le Moto E arrive avec un écran de 4,3 pouces qui pourrait offrir une résolution HD de 1280 × 720 pixels, ou QHD, 960 × 540 pixels, un processeur double-coeurs cadencé à 1.2 GHz, le Snapdragon S4, 1 Go de mémoire vive, 4 Go de stockage interne, un appareil photo de 5 mégapixels et une batterie de 1980 mAh, dont Motorola dit que celle-ci “offrirait une autonomie qui dure toute la journée”. Enfin, Android 4.4 KitKat sera de la partie.

Concernant son prix, une précédente rumeur a indiqué que nous pourrions voir le Moto E à 100 euros ! Motorola est donc fortement attendu le 13 mai prochain !

Tags : Moto EMotorola
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.