Fermer
Microsoft

Un prototype de clavier Microsoft lit aussi les gestes de la main

Alors que la souris et le clavier ont été le duo incontournable ces dernières années dans l’ère de la technologie, de toute évidence ces derniers commencent à être mis de côté par les interfaces tactiles, notamment par le contrôle gestuel. Mais, aviez-vous déjà imaginer une combinaison de ces deux technologies, c’est-à-dire prendre en main un clavier qui est capable de comprendre la gestuelle ?

C’est ce que Microsoft a dévoilé lors de la conférence Human Computer Interaction la semaine dernière à Toronto, comme le rapporte PCWorld. Le clavier, qui n’a pas exactement un nom officiel (à ma connaissance), est décrit comme quelque chose de nouveau sur un thème existant.

Le clavier dispose de 64 capteurs de mouvement de détection. Ainsi, en agitant votre main au-dessus du côté gauche ou droit du clavier, vous pouvez, par exemple, ouvrir la barre d’application ou des Charms dans Windows 8. Microsoft a suggéré que de tels gestes pourraient également être utilisés pour remplacer les traditionnels raccourcis clavier.

“Ce que nous avons constaté, c’est que pour certains des plus complexes combinaisons de raccourcis clavier, effectuer des gestes simples semble être mieux adapté pour l’utilisateur”, explique Stuart Taylor, un ingénieur de recherche senior pour Microsoft.

Un prototype de clavier Microsoft lit aussi les gestes de la main

Les commandes gestuelles ont déjà été introduites sur les PC, notamment avec l’introduction des dispositifs tels que le Leap Motion, ou encore des sociétés comme PointGrab proposant différentes façons d’interagir avec votre ordinateur en dehors de la souris et un clavier. Cependant, alors que ces projets sont très prometteurs, peut-être qu’à l’heure actuelle ces derniers sont principalement destinés à un marché de niche. En effet, ils n’ont pas connu l’effet escompté, et la plupart des utilisateurs de PC ont réagi à la technologie de commande gestuelle avec indifférence, préférant opter avec leurs claviers et souris à la place.

Si Microsoft veut réellement pousser un tel clavier, et que la firme de Redmond veut envisager des périphériques comme cela non pas pour remplacer ce dernier, mais davantage comme un remplacement de la souris, alors ces appareils pourraient servir à améliorer l’expérience Windows.

Mots-clé : claviertactile
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.