close
Apps

Twitter teste la possibilité de mettre en ‘mute’ un abonné sur mobile

Une des fonctionnalités les plus demandées pour les applications mobiles de Twitter est semble-t-il sur le point d’arriver. Parfois, vous n’avez pas vraiment envie de ne plus suivre quelqu’un, mais vous ne voulez plus voir ses bêtises dans votre timeline pendant un certain temps – ne serait-ce que les soirs des émissions télévisées dont certains raffolent pour faire un live tweet.
Si vous vous êtes déjà trouvé vous-même dans cette situation, vous serez heureux d’apprendre qu’il apparaît que Twitter teste une fonction “mute” dans ses applications officielles.

Alors que les utilisateurs de services comme Tweetdeck ont été en mesure de “couper” les abonnés, hashtags, ou certaines phrases depuis un certain temps maintenant, cette option n’était jusque-là réservée qu’à des services tiers. Et pourtant, c’est une caractéristique populaire et très demandée.

Avec cette information provenant de The Verge, il est suggéré que Twitter va donc suivre la “concurrence”. En effet, certains utilisateurs de Twitter ont commencé à voir une option “mute” à côté des diverses options dans les applications mobiles iOS et Android.

Twitter teste la possibilité de mettre en 'mute' un abonné  sur mobile

Ainsi, vous allez avoir la possibilité de mettre en “pause” des comptes que vous suivez, empêchant les tweets et retweets de ces derniers. Ils resteront coupés jusqu’à ce que vous les réactiviez manuellement. En substance, alors que la fonction mute fonctionne comme une sorte de “unfollow furtif”, les abonnés ne pourront pas le savoir.
En revanche, contrairement à la fonctionnalité mute de Tweetbot qui peut être limitée à un jour, une semaine, un mois ou pour toujours, celle de l’application officielle Twitter est toujours par défaut.

Est-ce une fonctionnalité qui manque cruellement sur Twitter selon vous ?

Tags : Twitter
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.