Fermer
Tests

MWC’14 : prise en main des Lenovo S860, S850 et S660

Alors que la populaire firme chinoise a été occupée par le rachat de Motorola Mobility, Lenovo a officiellement dévoilé sa nouvelle gamme de smartphone au Mobile World Congress. Annoncé comme étant les S860, S850 et S660, Lenovo visé à inonder le marché, similaire à la stratégie de Samsung, permettant à la firme sud-coréenne d’être propulsée à la toute première place des ventes de smartphone.

Alors qu’hier je vous rapportais que Lenovo connait actuellement la croissance la plus rapide dans l’ère des smartphones, et que le fabricant pourrait bientôt dépasser LG, cela est probablement lié à son nombre croissant de smartphones, ainsi qu’à l’acquisition de Motorola apportant quelques parts de marché supplémentaires.

Quoiqu’il en soit, cette nouvelle gamme annoncée lors du dernier MWC, les smartphones s’adressent à un bon nombre de consommateurs ayant des besoins différents.

MWC'14 : prise en main des Lenovo S860, S850 et S660

S860 : le roi de la batterie

Nous allons commencer avec le S860. Ce dispositif peut paraître épais dans votre main, mais une fois que vous apprendrez pourquoi, son péché est pardonné. Le S860 dispose d’une batterie de 4000 mAh. C’est quasiment un tiers de plus que la plupart de n’importe quel autre smartphone. Autrement dit, il offre jusqu’à 40 jours d’autonomie en veille et jusqu’à 24 heures d’autonomie en conversation 3G.

Son écran de 5,3 pouces HD est alimenté par un processeur quadricoeurs MediaTek et 2 Go de mémoire vive. Alors que les spécifications sont décentes, Lenovo pense que la gigantesque batterie permettra de garder le S860 un long moment “en vie” sans avoir besoin de passer par la case recharge. Outre ses spécifications, on va également retrouver un appareil photo grand angle de 1.6 mégapixels en façade, et un appareil photo de 8 mégapixels sur la façade arrière.

Alors que l’esthétisme n’est peut-être pas son point fort, Lenovo a pris le contre-pied de tous ce que font les constructeurs aujourd’hui, c’est-à-dire sacrifier son design pour offrir une autonomie digne de ce que l’on peut attendre d’un smartphone. Comme les autres appareils, son écran est très joli pour son prix de 350 dollars.

S850 : un style tout en verre

Ensuite, sur le présentoir d’à côté on passe au S850, pour lequel Lenovo a cette fois-ci misé sur le design. Arrivant avec un châssis tout en verre, lui permettant d’être élégant et ultra-mince, c’est clairement un pari risqué étant donné la vulnérabilité supplémentaire d’une coque avec un tel matériau.

L’écran HD du S850 mesure 5 pouces, avec un processeur quadricoeurs MediaTek. Enfin, il offre un appareil photo de 13 mégapixels et une caméra frontale de 5 mégapixels, qui sont destinées à répondre à vos besoins en matière de photo.

Malgré son prix annonce à 270 dollars, le S850 est davantage perçu comme un smartphone de milieu de gamme, plutôt qu’un smartphone “low cost”. Enfin, l’alerte lumineuse de notifications est également unique : le logo Lenovo à l’arrière s’allume en différents coloris.

S660 : la meilleure offre

Lenovo a été à court de trucs avant qu’elle ne dévoile le S660. Mais à un prix de 230 dollars, on ne peut pas réellement compte à avoir entre les mains un smartphone haut de gamme. Alors que le S860 et le S850 ont respectivement mis en avant l’autonomie décente, et une nouvelle philosophie de conception, le S660 combine un design en métal brossé avec une autonomie d’une journée.
De plus, on va disposer d’un port micro-SD, une option que les deux autres ne pouvaient se vanter. Enfin, Lenovo affirme que le S660 va résister aux traces de doigt et aux éraflures, mais je n’ai pas remarqué une technologie particulièrement intéressante pour étayer cette thèse. Il semble être un smartphone décent, et très agréable pour son bas prix, mais il n’y a rien d’extraordinaire.

Ainsi, sa batterie de 3000 mAh est toujours meilleure que de nombreux smartphones haut de gamme, il a été optimisé, notamment avec son écran de 4.7 pouces offrant une résolution de 960 × 540 pixels.

Malheureusement, je ne suis toujours pas fan de l’interface utilisateur Android de Lenovo, mais sur ces appareils celle-ci avait l’air décente et fonctionnait sans problème notable, ce qui est toujours une préoccupation sur les dispositifs d’entrée et de milieu de gamme. Malheureusement, aucun de ces smartphones n’est actuellement prévu pour arriver sur notre territoire, mais maintenant que Lenovo possède Motorola, qui sait ce que l’avenir nous réserve.

Mots-clé : LenovoMWC 2014S660S850S860
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.