Fermer
Apps

5% de toutes les applications Android peuvent ouvrir et afficher vos photos

Hallucinant ! Une proportion alarmante d’applications Android serait en mesure de localiser et ouvrir des photos privées sur les smartphones, selon une étude de la firme de sécurité Bitdefender reçue dans un communiqué de presse. Outre ceci, on apprend également, même si ce n’est pas une surprise pour les initiés, de nombreuses applications peuvent également suivre la localisation des utilisateurs, avoir la possibilité de divulguer les adresses e-mails sur Internet ou encore fournir des informations provenant du carnet d’adresses et du journal d’appels.

L’étude comprenait une analyse de 836 021 applications Android trouvées sur le Play Store, et a soulevé des préoccupations quant à l’utilisation des applications mobiles dont les données privées des utilisateurs pouvaient être récupérées par des hackers ou même des organismes gouvernementaux.

Selon les révélations de Edward Snowden, l’Agence nationale de la sécurité (NSA) et le quartier-général des communications du gouvernement au Royaume-Uni (GCHQ) auraient prévu d’extraire des données à partir des smartphones des utilisateurs via des applications telles que le populaire jeu, Angry Birds.

L’étude a révélé que plus de 5% des applications analysées seraient en mesure de localiser et ouvrir des photos sur un téléphone, et près de 10% auraient l’autorisation de lire des listes de contacts. Beaucoup ont un besoin légitime de ces données, mais d’autres sont nettement envahissantes.

5% de toutes les applications Android peuvent ouvrir et afficher vos photos

Qui plus est, plus de 35% des applications analysées par Bitdefender peuvent suivre la localisation de l’utilisateur, et près de 3% ont le pouvoir d’accéder à l’emplacement même lorsque l’application est exécutée en arrière-plan à l’insu de l’utilisateur. Enfin, plus de 6% de ces applications peuvent également envoyer la position de l’appareil sur Internet.

Les données ont également révélé que 3% des applications analysées peuvent divulguer les adresses e-mails sur Internet. 1749 applications téléversaient l’adresse sur une connexion chiffrée, et 1661 applications faisant sur une connexion non chiffrée, signifiant qu’elle pourrait facilement être interceptée.

La recherche s’inscrit dans le sillage des récents scandales avec les applications Android, y compris une application bien connue qui sert de lampe de poche a volé les données des utilisateurs et partagées celles-ci avec des tiers. Pendant ce temps, le nombre d’applications Android infectées sont en hausse, et seraient estimées à près d’un million.

Autrement dit, protégez-vous, même sur votre smartphone !

Mots-clé : Androidetudesécurité
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.