close
Mobile

Google Maps et Android : vous êtes traqué minute par minute

Où étiez-vous jeudi dernier à 22h ? Alors que l’on pourrait se croire dans un film policier, cette question est quelque chose de courant dans la vie de tous les jours pour quiconque. Si vous êtes comme moi, votre réponse va probablement être “euh je … n’ai absolument aucune idée”. Le cerveau de la plupart des gens fonctionne de cette façon.
Mais les chances sont, que Google le sait pour. Ils savent probablement où vous avez été ce jour là à telle heure, et la plupart des autres jours également. Pire, il sera heureux de vous le montrer…

Les propriétaires d’appareils Android qui utilisent les services et les applications de localisation, et qui voudraient suivre et accéder à leur propre emplacement, peuvent le faire depuis Google Maps en allant sur la page dédiée à l’historique de vos localisations.

Une publication sur reddit explique comment les utilisateurs Android peuvent voir leur historique de localisation “minute par minute” en allant à cette URL : maps.google.com/locationhistory. Là, vous pouvez parcourir l’ensemble de vos déplacements, jour par jour, qui devraient apparaître sur une carte, en supposant que vous avez activé les services de localisation sur votre appareil.

Parce que Google fait le suivi réel de votre emplacement, vous avez du accepter le suivi de ces données par Google, et ce afin que le service fonctionne. Sinon, vous aurez une carte vierge, comme ci-dessous :

Historique de localisations de Google

Un service qui peut s’avérer utile …

Dans le cas où vous n’avez pas de problème sur le fait que Google suit votre position, vous pouvez ainsi en profiter, surtout si vous êtes particulièrement intéressé sur les voyages ou les derniers emplacements que vous avez visités à un certain moment, puisque cela nécessite d’activer seulement la puce GPS sur votre dispositif.

Vous voudrez peut-être enregistrer vos longs trajets en utilisant cette fonctionnalité de Google Maps, qui peut être quelque chose d’utile pour une référence future. Ces données enregistrées peuvent vous sortir d’une situation délicate comme un utilisateur l’a fait avec la police, alors qu’il était en mesure de montrer à un agent son emplacement exact sur ​​un jour donné.

… mais qui pose des sérieux problèmes de confidentialité

Alors que d’un côté cela peut être utile, de l’autre on pourrait qualifier ceci de “terrifiant et effrayant”, parce que c’est clairement de l’intrusion dans la vie privée des gens. Bien sûr c’est effrayant, mais c’est juste surtout hallucinant de penser combien de données collectent le géant de la recherche.
Mais toutes les données récoltées sont simplement parce que vous lui avez donné le feu vert à un moment donné, même si c’était en cliquant machinalement sur la configuration d’un nouveau dispositif. Si vous vous êtes soudainement rendu compte qu’il y a des endroits tenus secrets que vous ne voulez pas voir apparaître sur une carte, sachez que vous pouvez le supprimer de manière journalière ou nettoyer entièrement votre historique d’un seul coup.

Le fait est que l’on ne peut rien reprocher à Google, hormis de cocher automatiquement cette phase de récupération de données, et ce lors d’une installation où généralement on lit entre les lignes et que l’on survole les questions pour activer rapidement un dispositif, et en l’occurrence un smartphone.

En effet, lors de la configuration d’un nouveau dispositif Android, l’OS vous demande si vous voulez enregistrer l’historique des positions. En y regardant de plus près, et en lisant l’intégralité de la note, on apprend que “ce paramètre permet d’enregistrer l’historique des données de position des appareils pour lesquels vous avez activé la mise à jour de la position pour ce compte”. De plus, il semble que les données collectées soient utiles, comme le souligne le reste de la note précisant que “l”historique des positions vous permet de mieux profiter des services Google. Par exemple, Google Now peut l’utiliser pour afficher des alertes relatives à la circulation de votre trajet domicile-travail”.

Autrement dit, Google nous a alerté, sans pour autant le mentionner explicitement ! C’est peut-être ça l’effet pervers du service.

Comment supprimer ou désactiver votre historique de localisation Google

Maintenant, rassurez-vous il n’est jamais trop tard pour ne laisser aucune donnée à la firme de Mountain View. Pour voir si vous avez des antécédents de localisation activée, il suffit de vous rendre sur la page de l’historique des positions sur Google Maps. Cliquez sur l’icône en forme d’engrenage pour accéder aux paramètres. Ici, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver le service.

Désactiver votre historique de localisation Google

Cependant, en désactivant l’historique des positions, cela ne va pas supprimer votre passé. Si vous souhaitez effacer les positions que Google a stockées pendant, alors revenez sur la page initiale, et cliquez sur les liens “Supprimer l’historique de ce jour” ou “Supprimer tout l’historique” en fonction de ce que vous voulez faire.

Naturellement, à la fin de la journée, c’est à vous de décider si vous voulez avoir des applications et des services qui suivent votre localisation ou non. Mais si vous êtes fortement enclin à utiliser les produits Google, notamment Google Now, cette fonctionnalité peut certainement être utile…

Tags : AndroidGoogle Mapslocalisation
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.