close
Web

Twitter cherche à élargir sa base d’utilisateurs en rapatriant les non-connectés

Twitter pourrait être sur le point d’augmenter sa base d’utilisateurs de façon significative si l’on en croit des nouvelles sur le fait que la société a établi un partenariat avec une startup basée à Singapour pourrait offrir un service de micro-blogging pour les smartphones qui n’ont pas accès à Internet.

Le service Fonetwish de U2opia Mobile, qui utilise un protocole de télécommunications pour données non structurées, nommé Unstructured Supplementary Service Data (USSD, qui peut se traduire en “Service supplémentaire pour données non structurées”), permet aux utilisateurs de composer un numéro afin de recevoir un flux des sujets tendances de Twitter à un moment donné.

Ainsi, cela pourrait permettre à des millions de personnes dans les pays émergents d’esssayer Twitter pour la première fois, que le service devra lancer avant mars 2014 une version uniquement basée sur du texte puisque la technologie ne permet pas la transmission d’images ou de vidéos.

“En raison de sa limite de caractères, c’est déjà un réseau social axé sur le texte en lui-même” précise le chef de la direction et co-fondateur de U2opia, Sumesh Menon, à Reuters, ajoutant que “pour beaucoup d’utilisateurs dans les marchés émergents, cela va être leur première expérience avec Twitter”.

Twitter, qui compte actuellement environ 230 millions d’utilisateurs, est à la recherche de moyens pour stimuler rapidement sa base d’utilisateurs dans les pays en développement comme l’Inde et le Brésil, pays où les smartphones et Internet ne sont pas encore aussi répandus que dans d’autres parties du monde. Rappatrier de nouveaux utilisateurs signifie maintenant un nouveau public pour les publicités et une chance de développer une fidélité avec les marques, avant d’offrir une expérience Twitter plus riche lorsque l’amélioration des infrastructures permettra aux utilisateurs de basculer vers des téléphones connectés à Internet.

Twitter cherche à élargir sa base d'utilisateurs en rapatriant les non-connectés

U2opia pousse déjà un service semblable au sein de Facebook, et Google Talk utilise également la technologie de l’entreprise, souligne Reuters.

Utilisant une technologie différente mais avec le même but de rendre sa plateforme à plus d’utilisateurs dans les marchés émergents, le géant social a lancé il y a maintenant deux ans, son application sur divers téléphones, offrant des fonctionnalités de base pour les utilisateurs n’ayant pas des smartphones derniers cris.

Lorsque le service de U2opia sera lancé en 2014, Twitter a dans l’espoir que celui-ci offre un sérieux coup de pouce à sa base d’utilisateurs.

Tags : TwitterU2opia
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.