Fermer
MobileSmartphones

Cinq technologies intéressantes que les Samsung Galaxy auront avant 2015

Lors d’une réunion en Corée, Samsung a révélé certains de ses plans pour l’avenir, en particulier centrée sur mobile. Bien que l’accent de l’événement était de discuter de la finance, c’était la première fois qu’elle a rassemblé les analystes de cette façon depuis 2005, et il semblerait que la firme sud-coréenne ait profité de l’occasion pour aller plus loin que de parler des finances…

Comme le souligne donc le Wall Street Journal, voici cinq technologies que Samsung envisage de sortir dans les prochaines années.

Des dispositifs souples pliables

Le PDG de Samsung, Kwon Oh-hyun, a parlé de l’avenir de ses téléphones mobiles. À quoi pouvons-nous nous attendre ? Et bien, le récemment introduit Samsung Galaxy Round n’est que le début, car il se pourrait que ce smartphone à écran flexible soit rejoint par d’autres dispositifs souples et pliables à l’avenir. Selon SammyHub.com, les premiers smartphones pliables arriveront au milieu de l’année 2014, et des appareils pliables plutôt à la fin de l’année 2015.

Voici une vidéo promotionnelle montrant le potentiel de ce type de technologie :

Plus portable également

La même diapositive a également fait allusion à des plans sur la technologie portable de Samsung. À mi-chemin entre le Galaxy Round et les premiers dispositifs pliables, une diapositive de présentation montre la Galaxy Gear et une paire de lunettes ressemblant aux Google Glass. Samsung a récemment déposé un brevet pour un produit qui ressemble beaucoup aux spécifications exposées ici, indiquant qu’elle est intéressée à contester le produit de Google très bientôt.

Une meilleure intégration logicielle

Suite à une question de la salle, Kwon a parlé franchement de savoir si Samsung avait des plans pour améliorer son logiciel. Il a répondu qu’il était au courant des applications produites par la société, et a indiqué qu’elles “n’ont pas été aussi bonnes que son matériel”. Est-ce que cela signifie qu’il a réalisé que TouchWiz est pléthorique ? En tout, il indique à demi-mot que nous verrons certainement une version améliorée et peut-être bien plus simple sur les futures smartphones Galaxy.

Des écrans ultra HD

Les écrans tactiles avec une résolution plus élevée que 1080p sont l’un des prochaines grandes choses dans le mobile, et que ce soit LG ou Japan Display, ces derniers ont déjà claironné le développement d’écran offrant une résolution de 2560 x 1440 pixels. Samsung ne va certainement pas se laisser distancer, et la firme a mentionné qu’elle cherche à la fois à produire une telle résolution et même au-delà, jusqu’à une énorme 3840 x 2160 pixels. Cela offrirait une densité de pixels de 800 ppi, ce qui totalement gigantesque pour un smartphone. Délirant et utopique ? Oui, sans doute. La première étape est de passer aux écrans 2560 x 1440 pixels qui pourraient arriver au début de l’année 2014.

Des processeurs Samsung de 64 bits

Au-delà de sa gamme de puce Exynos, Samsung pourrait rejoindre Apple et Qualcomm dans la conception de ses propres puces ARM. Une diapositive de l’événement montre que Samsung travaille sur un processeur 64 bits basé sur sa propre conception de l’ARM, et aussi d’une seconde puce 64 bits fait avec un noyau développé par Samsung.

Cinq technologies intéressantes que les Samsung Galaxy auront avant 2015

En plus de tout cela, le directeur financier de Samsung a reconnu que l’entreprise a été “conservatrice” en ce qui concerne le fait d’acheter d’autres sociétés, mais a dit cela pourrait changer à l’avenir. Oh, et si vous n’aimez pas le mot “phablet”, JK Shin a sorti une nouvelle expression et a ainsi remplacé “phablet” par “fonblet”. Il dit que les “fonblets” sont des appareils avec un grand écran, mais tout en restant portable, qui comprennent un stylet. Autrement dit, il attribue ce terme à la série de Galaxy Note.

Mots-clé : 64-bitsGalaxySamsugTouchWiz
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.