Fermer
ActualitésGoogle

Comment s’inscrire pour être un animateur sur Google Helpouts

Donc, vous voulez être un enseignant, mais vous ne voulez pas passer par le processus d’obtention de certification et donc de revenir à l’école ? Heureusement, il y a une autre alternative qui pourrait décoller à l’avenir : Google Helpouts.

Google Helpouts, comme je l’ai mentionné à diverses reprises, est un service vidéo qui a pour but de vous apprendre à faire un certain nombre de choses, de manger plus sainement, ou encore de mieux vous habiller. Ce n’est pas comme Youtube, puisque dans les vidéos que vous regardez sur Google Helpouts vous allez avoir la possibilité d’interagir en direct avec des experts dans le domaine qui vous intéresse. Au lieu de simplement regarder quelqu’un faire quelque chose et d’apprendre à le faire après l’avoir répété, Google Helpouts vous permet d’apprendre en temps réel.

Google Helpouts propose huit sujets principaux à choisir en ce moment : Art et Musique, Cuisine, Fitness et nutrition, Formation et carrières, Informatique et électronique, Maison et jardin, Mode et beauté, Santé. Bien évidemment des sujets supplémentaires devraient être ajoutés au fil du temps. Pour trouver le helpout que vous cherchez, cliquez sur un sujet sur ​​le côté gauche de la page Google Helpouts ou entrez votre sujet d’intérêt dans la zone de recherche en haut de la page.

Huit sujets vous seront proposés

Contrairement aux vidéos de Youtube, toutes les sessions Google Helpouts ne sont disponibles pas sur demande. Certaines le sont, mais d’autres ont besoin d’être programmées. De ce que j’ai pu voir, les rendez-vous sont disponibles 15 à 30 minutes à l’avance, même si les temps d’attente peuvent étendre si le service gagne en popularité. De plus, tous les Helpouts de Google ne sont pas gratuits. Certains le sont, mais d’autres auront besoin de faire appel à votre porte-monnaie, où plus particulièrement à votre compte Google Wallet – le service de paiement du géant de la recherche. Les animateurs peuvent facturer un tarif à la minute, un tarif à la séance, ou encore fournir à l’utilisateur la possibilité de différents plans de paiement.

Des sessions peuvent être programmées

Vous voulez vous inscrire pour être un animateur Google Helpouts, et peut-être gagner un peu d’argent ? Voici comment vous pouvez faire tout cela.

Comment s’inscrire pour enseigner sur Google Helpouts

Tout d’abord, allez à cette page sur le site officiel de Google Helpouts. Puis, en dessous de la case qui dit “Saisir le code d’invitation”, il y a un petit bouton où il y a de marqué “Demander un code”. Cliquez sur l’image. De là, vous serez redirigé vers une page qui vous demande le sujet que vous souhaitez enseigner. Sélectionnez ce dernier dans la liste déroulante et cliquez sur “Soumettre”. Vous serez alors redirigé vers une page qui contient ce message : “Si vous n’avez pas reçu d’invitation, mais êtes intéressé par Helpouts, dites-le nous. Nous vous ferons savoir quand nous acceptons d’autres applications à donner de l’aide”.

Entrez votre code d'activation

Il est difficile de dire à l’heure actuelle si Google accepte actuellement plusieurs demandes ou si elle doit faire face à une forte demande. De toute façon, tout ce que vous avez à faire maintenant est de faire face à la file d’attente. Une fois que vous avez reçu votre code d’accès, il suffit de retourner sur le site de Helpouts mentionné ci-dessus, entrez le code, et vous voilà officiellement nommé “animateur” sur Helpouts. Pour créer votre premier Helpout, suivez ces simples instructions.

Une chose à retenir : Google mentionne qu’il y a un processus de sélection pour devenir un animateur sur Google Helpouts, mais il est actuellement difficile de dire ce que ce processus implique.

En plus de fournir des informations d’identification, il y a des exigences système que vous devez connaître. Pour utiliser Google Helpouts en tant qu’animateur ou un consommateur, vous devez disposer de la version actuelle des deux précédentes versions majeures des systèmes d’exploitation suivants : Windows, OS X, Chrome, Ubuntu ou tout système d’exploitation Linux basée sur Debian. Vous aurez également besoin soit de la version actuelle ou antérieure de Google Chrome, Internet Explorer 10, Firefox ou Safari. Google recommande également que vous utilisez un système dont le processeur est cadencé à au moins 2 GHz et une connexion décente – au moins 1 Mbps symétrique.

Il sera intéressant de voir si les gens seront en mesure de gagner leur vie simplement en apprenant aux gens comment faire des trucs dans Google Helpouts. Peut-être que vous serez l’un d’eux qui le fait.

Mots-clé : Google HelpoutsHelpouts
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.