Fermer
Mobile

Samsung et LG produiraient en masse des écrans flexibles en novembre

Les écrans flexibles ont fait un long chemin depuis les premières rumeurs. Samsung a même été l’un des principal développeur de la technologie, exhibant des prototypes d’écrans flexibles à divers évènements, et ce depuis des années. Mais il semble que nous sommes enfin sur le point de voir la technologie utilisée dans les produits de la vie réelle.

Après avoir un peu de recul, Samsung semble donc enfin décidé à sortir un produit, ou deux, avec leur technologie d’écran flexible plus tard cette année, souligne AndroidBeat. Les dispositifs tels que les smartphones, ou la smartwatch Galaxy Gear pourraient tous disposer de cette technologie, mais certainement pour une prochaine génération.

On entend parler des écrans flexibles AMOLED de Samsung depuis sa première démonstration réalisée lors du CES il y a quelques années maintenant. Ils ont rebaptisé la société YOUM, et depuis nous sommes en attente que Samsung enclenche réellement la machine pour mettre sur le marché la technologie, et ce depuis un certain temps. Elle a été exposée pour des démonstrations au CES cette année, et j’espère que la firme sud-coréenne va lancer son premier produit de consommation très bientôt.

Samsung et LG produiraient en masse des écrans flexibles en novembre

Selon ETNews la technologie d’écran flexible de Samsung arrivera cette année, et des produits grand public à compter de novembre. Le rapport déclare également que LG est à pied d’œuvre pour sortir de tel écran dans le même laps de temps, de sorte que Samsung pourrait avoir une certaine concurrence plus tard cette année. ETNews poursuit en mentionnant que Samsung prépare à expédier environ 1,5 million de dispositifs à écrans flexibles allant à des écrans de 5 et 6 pouces – en supposant des rendements de 100%, tandis que LG pourrait sortir environ 500 000 écrans par mois dans des conditions idéales.
Des rendements bien trop faibles pour une production de masse, cependant la capacité de production pourrait être suffisant pour une série limitée disponible pour mettre en valeur le potentiel de la nouvelle technologie, avec une plus grande capacité à ajouter si la réaction du marché est positive.

Le principal avantage de ces écrans flexibles en plastique est qu’ils permettront aux premiers dispositifs d’être plus résistants – l’écran en plastique ne cassera pas, même si le verre le recouvrant le fera. Les écrans flexibles sont également plus minces et plus légers que les écrans en verre, ce qui signifie que les fabricants de téléphones auront plus de liberté pour augmenter l’autonomie de la batterie ou de produire des designs encore plus minces.

Si certains pourraient être déçus de ne pas voir d’écran flexible dans le Samsung Galaxy Note 3, rassurez-vous une prochaine itération devrait en disposer. Une fois que la technologie aura fait ses gammes et convaincu, des rendements bien plus élevés seront demandés aux usines. Le Galaxy S5 peut-être, mais c’est probablement encore un peu exagéré.

C’est peut-être encore tôt pour que premier opus de la smartwatch Samsung Gear embarque cette technologie, et là aussi il faudra certainement attendre. L’année prochaine devrait être extrêmement passionnante sur ce sujet.

Mots-clé : écrans flexiblesLGSamsung
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.