Fermer
Développement

Apprendre à coder est la nouvelle menuiserie, prenez un marteau dès maintenant

Il y a cent ans, les gens construisaient souvent leurs propres maisons. La plupart des hommes dans cette société avaient des compétences en menuiserie qui mettraient la majorité des hommes d’aujourd’hui en état de honte. Par définition si aujourd’hui on peut nommer ces gens des “entrepreneurs”, à l’époque il fallait tout avoir “à portée de main”, et si quelque chose devait être réparé, vous étiez seul à le faire.

Aujourd’hui, les entrepreneurs représentent moins de 1% de la main-d’œuvre. Mais être “manuel” a toujours ses avantages. Pouvoir construire un mini garage, et tout autre travail manuel peut vous faire économiser des milliers d’euros.

100 ans après on a à faire à des systèmes très complexes qui dirigent entièrement nos vies : des thermostats intelligents, des réfrigérateurs ou encore les systèmes de divertissement. Même si la technologie continue d’améliorer la fiabilité de ces appareils afin qu’ils ne tombent que rarement en panne, ceux qui peuvent coder seront ceux qui peuvent bricoler avec eux, c’est-à-dire les personnaliser et les reprogrammer pour faire exactement ce qu’ils souhaitent. Hé, bientôt on appellera plus Jean pour venir mettre une porte, mais plutôt pour venir coder en C chez vous.

Apprendre à coder est la nouvelle menuiserie, prenez un marteau dès maintenant

En d’autres termes, les gens qui auront les connaissances et les compétences nécessaires pour se salir les mains dans le code d’un dispositif seront les hommes “manuels” de demain. Comme les parents d’autrefois n’auraient pas imaginé élever leurs enfants sans leur apprendre à enfoncer un clou, les parents d’aujourd’hui doivent définir le même niveau de base mais concernant le développement.

Mais, la société d’aujourd’hui ne semble pas prendre cela au sérieux.

Seulement quelques écoles du secondaire en France, offrent un cours de programmation en informatique. Sans avoir réellement les chiffres sous les yeux, lorsque je recherchais moi-même une école offrant cette possibilité, j’ai vite été confronté à la “pauvreté” des possibilités. Il y a beaucoup de raisons à cela, à commencer par notre stratégie catastrophique de financement de l’éducation dans ce pays. Mais il y a aussi un décalage entre les intérêts de nos élèves, qui aiment utiliser les ordinateurs, mais qui ne sont pas très intéressés par la façon dont ils travaillent, et les besoins de l’économie mondiale.

Vous pouvez avoir vu ce film assez court sur les titans de la technologie qui parlent de la manière dont ils ont appris à coder et combien il est important pour la génération d’aujourd’hui d’avoir la même faculté, je me rends compte que c’est un réel besoin dans la société aujourd’hui. Ils parlent en termes de croissance économique et de la façon dont ils ont du mal à trouver de bons ingénieurs pour les plus grosses entreprises de la technologie que sont Facebook, Twitter ou encore Google. Les politiciens, dont le président, parlent souvent de la nécessité pour les élèves scolarisés d’être dans l’ère de l’informatique afin de rivaliser avec l’Inde et la Chine.

C’est un problème économique pour être sûr, mais un manque de talent pourrait aussi provoquer un décrochage dans la machine du progrès, au moins dans ce pays.

Pour aggraver les choses, les Allemands et, finalement, les Japonais aiment vraiment faire ce genre de travail. Bientôt, nous allons importer ces travailleurs par cargaison juste pour réparer tel ou tel dispositif. Et ils coûtent deux fois plus cher que nos mécaniciens d’avant !

C’est là que je suis accusé d’être alarmiste, mais je pense qu’il est devenu évident que les guerres de demain se feront en ligne. Si l’armée électronique syrienne peut provoquer un blackout du marché boursier avec un seul tweet – je fais référence à celui “visant” Obama, je pense que mes dires sont évidents. La question est de savoir si nous aurons assez de soldats dans cette guerre.

Je ne prétends pas avoir les réponses à ce problème. Je sais juste qu’il en est un, et il deviendra d’une importance cruciale à l’avenir. N’hésitez pas à fouiller la vaste toile afin de trouver comment apprendre gratuitement la programmation de base. Montrez à vos enfants, et ce même s’ils paraissent in-intéressés dans un premier temps.

Mots-clé : codelangage programmationréflexion
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.