fermer
IA

Google lance NotebookLM avec Gemini Pro : une application de prise de notes basée sur l’IA

Google lance NotebookLM avec Gemini Pro : une application de prise de notes basée sur l'IA

Les Large Language Model (LLM) sont des chatbots utiles tels que ChatGPT et Copilot de Microsoft, mais à mesure qu’ils deviennent de plus en plus populaires, de plus en plus de potentielles utilisations apparaissent.

Google a dévoilé pour la première fois son application de prise de notes basée sur l’IA, Project Tailwind, lors de la conférence Google I/O en mai dernier. Deux mois plus tard, Project Tailwind a été rebaptisé NotebookLM et a été lancé en accès anticipé avec une liste d’attente. Aujourd’hui, Google supprime cette liste d’attente, l’alimente avec le Gemini Pro récemment sorti, et le rend disponible au grand public.

NotebookLM a été officiellement lancé aux États-Unis et, parallèlement à cette sortie plus large, l’application de prise de notes dotée d’IA bénéficie de quelques fonctionnalités supplémentaires qui la rendront plus utile que jamais. Pour commencer, elle est basée sur la nouvelle IA Gemini de Google, que l’entreprise tente de positionner comme un concurrent du puissant modèle GPT-4 d’OpenAI.

Contrairement à d’autres chatbots, NotebookLM a uniquement accès aux informations que vous lui fournissez, et non à Internet.

Une autre nouveauté est le « Noteboard ». Accessible au-dessus de la boîte de dialogue, cette fonctionnalité utilise une interface graphique basée sur des cartes, permettant aux utilisateurs de sauvegarder des réponses NotebookLM, des extraits de sources et des notes personnelles. Vous pouvez également sélectionner plusieurs notes et demander à NotebookLM d’effectuer diverses actions, telles que résumer, combiner en une seule note, créer des plans, des guides d’étude, ou même transformer les notes en différents formats tels que des bulletins d’information par e-mail ou des plans de script.

Un déploiement uniquement outre-Atlantique

Autre nouveauté, NotebookLM est désormais capable de suggérer dynamiquement des actions en fonction des activités de l’utilisateur. Par exemple, lorsqu’un utilisateur sélectionne un passage d’une source, NotebookLM propose automatiquement de résumer le texte dans une nouvelle note ou aide à comprendre le langage technique. Encore une fois, ces actions suggérées dépendront vraiment de ce que vous êtes en train de faire, et elles apparaîtront sporadiquement dans le but d’optimiser votre workflow ou, s’il n’a pas besoin d’être optimisé, de peaufiner ce que vous êtes en train de faire à ce moment-là. C’est un outil très intéressant si vous voulez garder votre flux de travail et vos sources aussi organisées que possible.

Le déploiement de la plupart des nouvelles fonctionnalités prendra également un certain temps.

Google élargit également certaines des limites de NotebookLM. Vous pouvez désormais inclure jusqu’à 20 sources dans votre carnet, chacune pouvant contenir jusqu’à 200 000 mots. Tous les utilisateurs âgés de 18 ans et plus aux États-Unis peuvent accéder à l’application. Gardez à l’esprit qu’il est possible qu’une réponse inexacte soit produite de temps en temps, puisque tout cela est construit sur les mêmes modèles de langage qui fournissent parfois de fausses informations dans ChatGPT, Google Bard et d’autres chatbots.

 

Tags : GeminiGoogleNotebookNotebookLM
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.