fermer
Tests

Test du clavier Logitech Wave Keys : un clavier ergonomique pour un confort de frappe inégalé

Test du clavier Logitech Wave Keys : un clavier ergonomique pour un confort de frappe inégalé

Il y a beaucoup de choses à prendre en compte lors de l’achat d’un clavier, et l’ergonomie est un facteur aussi important que les autres. Vous faites un achat qui durera plusieurs années et sur lequel des millions de mots seront tapés. Autant que vous soyez à l’aise pour taper ces mots.

L’ergonomie est également importante pour la santé. Une mauvaise ergonomie peut entraîner des douleurs et des tensions qui peuvent interférer avec votre travail, et une configuration ergonomique moins qu’optimale peut même causer des problèmes plus graves à long terme.

C’est là que le nouveau clavier Wave Keys de Logitech entre en jeu. Il est conçu pour assurer votre confort lorsque vous tapez dessus et peut faire partie d’une configuration ergonomique complète avec une souris comme la Lift Vertical. Comme le Lift Vertical, le Wave Keys fait partie de la série « Ergo » de Logitech. Il sort un peu des sentiers battus en matière de design, mais il est censé être plus confortable dans l’ensemble.

Lorsque Logitech a présenté son nouveau clavier, le Wave Keys, comme une merveille ergonomique, j’étais plus que sceptique. Après tout, pourquoi un simple design ondulé et un tapis de poignet rendraient-ils ce clavier plus distinctif ? Mais je me suis ravisé une fois que j’ai essayé le Wave Keys.

J’ai testé intensivement un échantillon fourni par Logitech pour voir s’il fait ce qu’il est censé faire, ou s’il s’agit simplement d’une forme bizarre sur un clavier ordinaire. Voici mon avis.

Dans la boîte on retrouve :

  • Clavier ergonomique sans fil Wave Keys
  • Récepteur USB Logi Bolt
  • 2 piles AAA
  • Guide de démarrage rapide

Logitech Wave Keys : design

La pierre angulaire de l’ergonomie est le confort, et si vous allez taper des millions de mots sur quelque chose, la sensation tactile globale est un aspect très important à prendre en compte. C’est sur ce point que le Wave Keys laisse à désirer. Le plastique ABS utilisé n’est pas particulièrement agréable au toucher. Il se situe plutôt dans l’entrée de gamme en ce qui concerne la texture.

De même, en termes de finition, les bords des touches ne sont pas tranchants, mais ils ne sont pas non plus particulièrement lisses. C’est un autre domaine où l’on peut souligner un petit manque de qualité qui ne devrait pas être négligé sur un matériel axé sur le confort.

Le plastique en question réduit le poids, mais c’est un peu dommage sur ce type de clavier. Logitech a conçu le Wave Keys pour qu’il soit posé sur un bureau, donc quelque chose d’un peu plus substantiel n’aurait pas entraîné de problèmes liés au poids, comme c’est le cas avec l’une des options plus portables de la société. La lourdeur a également été associée à la qualité dans certains cercles, et c’est un autre domaine dans lequel Logitech aurait pu insister sur la qualité de son nouveau clavier.

Il n’est pas fait pour le voyage

Bien qu’il ne soit pas vraiment lourd, le clavier Wave Keys n’est pas assez compact ou robuste pour être utilisé en voyage. Il s’agit d’un clavier de taille normale, ce qui signifie qu’un pavé numérique est inclus, avec toute la longueur supplémentaire que cela implique.

Dans l’ensemble, les dimensions sont d’environ 375,97 par 218,91 mm avec une hauteur de 30,53 mm. C’est plus grand qu’un grand ordinateur portable. Ne vous attendez donc pas à le ranger confortablement dans un sac à dos ou un sac standard. Bien que je n’ai pas testé directement la durabilité de l’appareil, il ne semble pas qu’il puisse supporter beaucoup d’abus. Les voyages risquent donc de poser encore plus de problèmes à cet égard. La Wave Keys n’a évidemment pas été conçue dans ce but, et je n’ai donc pas la juger sur son manque de capacité à voyager. Mais cette section a pour but de souligner que ce clavier est loin d’être polyvalent.

Étant donné sa taille et du fait que pour tirer le meilleur parti de l’ergonomie, il faut que le corps soit dans une position particulière, le Wave Keys a manifestement été conçu pour être utilisé en position assise sur un bureau (ou en position debout sur un bureau). Il s’intègre parfaitement au reste d’une installation ergonomique, donc si vous avez passé du temps à régler votre chaise correctement et à placer votre moniteur exactement au bon angle, il pourrait être la dernière pièce du puzzle de votre espace de travail. Vous tirerez le meilleur parti des touches ondulées sur un bureau, et c’est là que la forme unique du clavier prend tout son sens.

J’ai passé quelques heures à taper sur une table, et le Wave Keys n’était pas du tout le maillon faible de mon installation. En fait, il m’a incité à examiner mon ergonomie dans son ensemble et à réaliser qu’il est peut-être temps de changer de chaise de bureau.

Le coussin de poignet en gel, en particulier, a été un point fort. Il amortit très bien le talon de votre paume et réduit les douleurs, tout en vous aidant à maintenir vos mains dans une position optimale. Le fait d’aligner le clavier et d’écrire dessus semble assez naturel dans l’ensemble, et il n’est pas nécessaire de se mettre dans une position inconfortable pour toucher une partie du clavier. Les touches elles-mêmes sont modérément silencieuses. Il y a un peu de bruit, mais il est loin d’être suffisant pour gêner les gens autour de vous.

Mais il est plutôt bon dans d’autres domaines

Beaucoup d’entre nous vivent désormais dans un monde post-bureautique où nous avons la possibilité de travailler depuis notre canapé, notre jardin ou notre cuisine. Si le bureau à domicile existe bel et bien, il est possible d’effectuer ses tâches dans un endroit un peu plus confortable qu’un bureau traditionnel, sans qu’aucun patron ne nous surveille.

Je l’ai donc naturellement testé dans d’autres environnements, notamment sur le canapé. Un ordinateur portable est un peu mieux, mais seulement parce que l’écran est dans une position très pratique. Lorsqu’il s’agit de taper dans des espaces de travail non conventionnels, le Wave Keys l’emporte haut la main sur un clavier traditionnel. Il y parvient parce que la taille est importante. Ce profil large, plat et semblable à celui d’une planche, peut reposer confortablement sur vos genoux. Vous disposez ainsi d’une plateforme de frappe stable. De là, vous pouvez poser les talons de vos paumes sur le coussin de gel et taper avec plaisir.

Le travail mis à part, ce clavier est probablement idéal si vous souhaitez le connecter à une télévision connectée, un PC portable ou une console de jeux. D’autant plus que le Wave Keys offre une connectivité multicanal.

Logitech Wave Keys : utilisation

La meilleure chose à propos de ce clavier est l’absence de courbe d’apprentissage que vous rencontrerez lorsque vous l’utiliserez. Deux claviers se ressemblent rarement, et lorsque vous passez de l’un à l’autre, la mémoire musculaire que vous avez développée commence à être préjudiciable. Vos frappes seront légèrement décalées, ce qui aura sans aucun doute un impact sur votre vitesse de frappe jusqu’à ce que votre cerveau s’adapte à la nouvelle disposition.

Avec le Wave Keys, Logitech semble avoir atteint un étrange point neutre. Ma frappe a été plus précise dès le départ. Quelques erreurs de frappe se sont produites, en particulier lorsque j’essaie d’écrire à toute vitesse, mais elles ont diminué au bout de quelques heures. Si vous travaillez régulièrement sur un appareil portable, mais que vous aimez utiliser votre ordinateur de bureau de temps en temps, le clavier Logitech Wave Keys devrait être envisagé pour cette seule raison. Il vous permettra de passer plus facilement d’un appareil à l’autre.

Logitech est très attachée à sa disposition

Si vous avez utilisé un clavier Logitech récemment, vous connaissez certainement la disposition de base de l’entreprise. Celle-ci se retrouve sur le Wave Keys, comme il se doit, car elle fonctionne très bien. Les touches sont disposées selon une configuration AZERTY, Logitech n’a pas poussé l’ergonomie jusqu’à vous obliger à apprendre un tout nouveau système de frappe.

Les principales touches de fonction ont été reprises des claviers MX Keys et MX Mechanical. En plus des contrôles du volume et du microphone, des fonctions populaires comme la « capture d’écran » et la touche emoji ont été reprises. Le clavier fonctionne également avec les « Smart Actions » de Logi Options+, ce qui permet de programmer les touches pour qu’elles exécutent des routines assez complexes d’une simple pression. Vous pouvez notamment configurer une touche dédiée à la commande de pizzas, si c’est votre genre. De petites bosses ont également été ajoutées à certaines touches, comme les boutons d’augmentation du volume et de coupure du micro. Cela peut aider à naviguer sur le clavier et à trouver certaines des fonctions les plus utiles et les plus couramment utilisées.

Logitech Wave Keys : caractéristiques

L’installation est assez simple, et deux options s’offrent à vous. Vous pouvez associer le clavier à un adaptateur Logi Bolt, dont l’un est fourni dans la boîte. Ce petit dongle s’insère dans un port USB-A et vous permet d’associer le clavier à tout autre produit Logitech compatible depuis l’application Logi Options +. Une fois le clavier apparié, vous pouvez insérer le dongle dans un autre appareil et le clavier devrait fonctionner instantanément.

Si vous ne souhaitez pas utiliser de Logi Bolt, ou si vous n’avez tout simplement pas de port USB-A disponible, vous pouvez toujours appairer le Wave Keys à un autre appareil compatible avec Bluetooth. Pour entrer en mode appairage, maintenez enfoncer la touche F1, F2 ou F3 (ou l’option « fonction » de cette touche pour être plus précis) jusqu’à ce qu’elle commence à clignoter, puis recherchez le Wave Keys dans le menu Bluetooth de votre appareil. Chaque touche a son propre canal et, à l’aide de ces canaux, vous pouvez coupler le Wave Keys avec un maximum de trois appareils et passez facilement d’un appareil à l’autre. Vous pouvez l’associer à plusieurs Logi Bolt si vous en possédez, à trois appareils compatibles Bluetooth, ou à toute combinaison des deux. Vous n’aurez pas non plus besoin de le brancher lorsque vous l’installerez. Il n’y a même pas de port pour le brancher. Logitech a décidé d’emprunter une voie différente pour l’alimentation du Wave Keys.

Il a besoin de piles

De nombreux dispositifs de saisie récents de Logitech sont dotés d’une batterie rechargeable interne, d’un port USB-C et d’un fin câble gris que vous pouvez utiliser pour recharger l’appareil lorsque ladite batterie est faible. Ce n’est pas le cas avec le Wave Keys. Au lieu de cela, les designers ont opté pour une approche quelque peu old school avec leurs choix en matière d’alimentation. Il s’agit toujours d’un clavier sans fil, mais il est alimenté par deux piles AAA.

Cette option peut s’avérer plus pratique, du moins en ce qui concerne l’alimentation.

Cette option peut s’avérer plus pratique, du moins à court terme. Les piles étant incluses, vous n’aurez pas à fouiller dans un tiroir, à priver votre télécommande de sa source d’alimentation ou à faire un tour impromptu au magasin pour faire fonctionner votre clavier. Selon Logitech, ces piles sont également capables de durer jusqu’à 3 ans. Évidemment, je n’ai pas pu tester cela pendant le temps que j’ai passé avec le Wave Keys, mais si cette affirmation tient la route, c’est un peu plus pratique que d’avoir à brancher le clavier tous les deux ou trois mois. Des piles AAA rechargeables sont également disponibles à l’achat, si vous souhaitez vraiment quelque chose de réutilisable.

Logitech Wave Keys : verdict

Bien que le toucher des matériaux ne soit pas très agréable et que l’utilisation soit quelque peu limitée par rapport à d’autres claviers, le clavier Logitech Wave Keys a un rôle précis à jouer. Si vous voulez quelque chose de confortable à poser sur votre bureau à domicile, c’est une option solide. L’ergonomie de ce clavier vous permet de le manipuler sans vous fatiguer comme vous le feriez avec un clavier plus conventionnel. J’ai écrit plusieurs articles sur ce clavier pendant la période de test, et je n’ai jamais eu mal au poignet.

Son principal avantage est son accessibilité. Vous pouvez utiliser un ordinateur portable lors de vos déplacements et revenir aux touches Wave Keys sans trop de problèmes. Comparé à un clavier standard, vous finirez probablement par corriger quelques fautes de frappe supplémentaires, le temps que votre mémoire musculaire s’adapte.

Le clavier est disponible au prix de 80 euros au lancement. Le Logitech Wave Keys est initialement disponible en deux couleurs : Graphite et Blanc cassé, avec une couleur Rose à venir dans le courant de l’année 2024. Les deux premières couleurs sont standard, la première beaucoup plus que la seconde. Mais le Rose est un rose clair à la fois joli et élégant qui ne manquera pas de se faire remarquer dans n’importe quel bureau, et c’est pourquoi j’aurais aimé que cette couleur soit disponible dès le départ.

Avis sur le produit

Design 9
Facilité d'utilisation 9.5
Caractéristiques 8.5
Autonomie 9

Résumé

9 Très bon Le Logitech Wave Keys est la dernière tentative de Logitech pour créer un clavier destiné aux employés de bureau, en particulier à ceux qui veulent éviter les blessures à long terme ou qui sont handicapés et ont besoin d'un clavier adapté à leurs besoins. Le design ergonomique en forme de vague et le coussin pour poignet de ce clavier conviennent parfaitement à ces deux types d'utilisateurs.

Tags : LogitechWave Keys
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.