close
Apps

Signal teste le support du nom d’utilisateur

Signal teste le support du nom d'utilisateur

L’utilisation des numéros de téléphone dans les applications de messagerie présente des avantages et des inconvénients. Certes, cela vous permet de contacter facilement les personnes figurant dans vos contacts, mais cela signifie aussi que si vous voulez que quelqu’un vous contacte de cette manière, vous devez lui donner votre numéro de téléphone. Ce n’est pas l’idéal. Heureusement, Signal cherche des alternatives et s’apprête à tester la prise en charge des noms d’utilisateur.

L’application de messagerie axée sur la protection de la vie privée, Signal, a annoncé qu’elle commencerait bientôt à tester les noms d’utilisateur à plus grande échelle, après une période de test.

Jim O’Leary, vice-président de l’ingénierie de Signal, invite désormais la communauté à s’inscrire et à essayer cette nouvelle fonctionnalité, qui se trouve actuellement dans une phase d’essai de ce qu’il décrit comme un logiciel « pré-bêta ».

En effet, pour l’instant, cette nouvelle fonctionnalité sera testée dans l’environnement « Staging » de Signal qui, contrairement aux versions bêta d’autres applications, dispose de serveurs et d’une application distincts. Les utilisateurs de l’application « Staging » ne peuvent pas envoyer de messages aux utilisateurs de l’application Signal standard.

Dans le cadre du test de Signal, les utilisateurs pourront créer un nom d’utilisateur et le partager avec d’autres, et envoyer des messages à d’autres utilisateurs en utilisant leur nom d’utilisateur. En fait, les noms d’utilisateur fonctionneront à peu près de la même manière que les noms d’utilisateur Telegram. Cette fonctionnalité vous permettra d’envoyer des messages à quelqu’un via son numéro de téléphone et son nom d’utilisateur, et pour ceux qui vous envoient des messages par votre nom d’utilisateur, vous pourrez définir des paramètres de confidentialité pour votre numéro de téléphone. En outre, vous pourrez ajouter d’autres utilisateurs à des groupes en utilisant leur nom d’utilisateur.

Encore en pré-bêta

O’Leary invite tous les testeurs à lui faire part de leurs éventuels problèmes et de leurs expériences avec la nouvelle fonctionnalité, afin d’aider l’équipe à résoudre les problèmes au fur et à mesure qu’ils apparaissent. Il met également en garde contre « certaines aspérités de l’interface utilisateur », expliquant qu’il faut s’attendre à cela avec un logiciel pré-bêta.

Le test est disponible pour les utilisateurs d’Android, d’iOS, de macOS et de Windows.

Il s’agit d’une étape importante dans l’engagement de l’entreprise en faveur de la confidentialité des données, car elle réduit activement la quantité d’informations personnelles qu’un utilisateur doit partager pour s’engager dans des communications privées.

Tags : Signal
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.