Fermer

Vous souvenez vous du Chromebook Pixel, une machine super élégante, qui dispose d’un écran tactile et d’un époustouflant affichage de 4,3 millions pixels, ce qui lui donne la plus haute densité de pixels qu’un écran a actuellement sur ​​le marché, offrant une résolution de 2560 x 1700.
Contrairement aux Chromebooks de Samsung, Acer et HP, le Pixel de Google est conçu avec un matériel haut de gamme, allié bien sûr à un prix haut de gamme. Avec des prix qui démarrent à 1299 dollars, le Pixel coûte cinq fois plus que le Chromebook de Samsung vendu aux alentours des 300 euros. Pourquoi cette énorme différence ? Tout simplement le matériel.

Le modèle de base du Pixel dispose d’un processeur dual-core de troisième génération, un Intel Core i5 cadencé à 1.8GHz, une carte graphique intégrée Intel HD Graphics 4000, de 4 Go de RAM DDR3, d’un SSD de 32 Go et d’un écran tactile de 12.85 pouces avec un ratio d’aspect de 3:2 offrant une définition de 2560 × 1700 de 239ppp. Un Pixel LTE équipé avec 64 Go de stockage est disponible pour la modique somme de 1,449 dollars.

Plutôt que de se contenter d’imaginer ses entrailles, au contraire le Pixel est passé à l’abattoir, vidé et filmé pour notre plus grand plaisir ! Oh la barbarie 😉

Dans les entrailles du Chromebook Pixel

Sans surprise, Bill Detwiler de CNet nous montre comment il est facile d’ouvrir le dispositif, mais pourquoi il est presque impossible de le mettre à niveau. Selon ces mots, pour ceux qui sont à l’aise dans le bidouillage des ordinateurs portables, ils devraient n’avoir aucune difficulté à ouvrir le Pixel. Quatre vis – cachés sous les pieds en caoutchouc du dispositif – et deux clips en métal – un de chaque côté – permettent de maintenir la coque. Une fois les vis retirés, vous pouvez sauter les pinces amovibles avec un outil en plastique ou en métal mince.

Dans les entrailles du Chromebook Pixel

S’il mentionne que la conception n’est pas du même niveau que celle d’un MacBook, il affirme tout de même que “c’est pas mal” et le dispositif s’avère ultra-mince. La batterie lithium-ion de 59Wh est situé à l’avant du boîtier, avec les haut-parleurs de chaque côté. Quant-à la carte-mère, celle-ci est bien fixée à la coque.
Comme beaucoup d’ordinateurs portables ces jours-ci, il n’y a pas beaucoup que vous puissiez faire lorsque vous ouvrez le boîtier. Presque tout est soudé à la carte mère et il n’y a vraiment rien à améliorer…

Dans les entrailles du Chromebook Pixel

Enfin, quant à savoir si le Pixel est bon pour vous, Bill indique que c’est une question difficile, et que s’il a certainement le matériel d’un ordinateur portable haut de gamme, en dehors de son écran tactile, il n’est pas certain que le “matériel améliore vraiment l’expérience utilisateur”. Si ce n’est pas pour disposer de Chrome OS et de sa souplesse sur le cloud, avez-vous réellement besoin de dépenser au minimum 1299 dollars ?

Assistez au désossement en appuyant sur le bouton play ci-dessous. Ce n’est pas tous les jours que vous allez visionner un démontage complet d’un ordinateur haut de gamme !

Mots-clé : Chrome OSChromebookChromebook PixeldémontageGooglePixel
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.