fermer
Tests

Test de la TicWatch Pro 5 de Mobvoi : l’une des meilleures smartwatches Wear OS

Test de la TicWatch Pro 5 de Mobvoi : l'une des meilleures smartwatches Wear OS

Je vais être honnête : de l’avis de cet humble rédacteur, même la meilleure montre Wear OS a du mal à tenir la dragée haute à la meilleure combinaison de design et de logiciels de la gamme Apple Watch. C’est peut-être compréhensible, étant donné qu’Apple maîtrise à la fois le matériel et les logiciels, mais la TicWatch Pro 5 de Mobvoi m’a fait réagir.

La TicWatch Pro 5 une magnifique montre, plus proche d’une montre analogique que beaucoup d’autres sur le marché, et elle est également puissante.

Ce dernier avantage découle du petit détail qu’est la puce Snapdragon W5La TicWatch Pro 5 excelle en termes d’autonomie de la batterie et de charge rapide, tandis que son système d’exploitation Wear OS est facile à utiliser au quotidien.+ qui se trouve à l’intérieur, et qui fait de cette montre un concentré de puissance au poignet. Cela signifie qu’il exécute les tâches sans broncher, tout en offrant une autonomie de batterie impressionnante.

Elle s’inspire également de l’Apple Watch, avec une excellente couronne rotative pour la navigation, qui fonctionne en conjonction avec l’écran tactile.

Ce n’est pas la smartwatch la moins chère, mais pour ce qu’elle offre, elle semble avoir un bon rapport qualité-prix, même si elle se situe, à juste titre, dans la tranche supérieure de nombreux budgets. Néanmoins, la TicWatch Pro 5 mérite d’être examinée par les amateurs de fitness en herbe, les habitués des salles de sport et tous ceux qui s’intéressent de nouveau à leur santé.

Dans la boîte, on retrouve :

  • TicWatch Pro 5
  • Câble de charge
  • Manuel d’utilisation

TicWatch Pro 5 : design

S’il y a une chose qui n’a pas connu d’amélioration majeure, c’est bien le design de la TicWatch Pro 5. Étant donné qu’à première vue, elle semble identique à la TicWatch Pro 3 Ultra, toute personne ayant une expérience de la gamme TicWatch saura exactement à quoi s’attendre. Entre le bracelet en silicone et le châssis, la Pro 5 oscille entre des noirs profonds et des gris plus sombres, ce qui la fait ressembler moins à un accessoire de mode qu’à une smartwatch conçue pour se fondre dans l’armure de Batman. Cela ne plaira pas à tout le monde, mais cela ne me dérange pas trop, d’autant plus que je n’attends pas grand-chose d’autre de Mobvoi dans ce domaine.

Le seul endroit où vous trouverez une touche de couleur est la disposition des boutons, qui a été modifiée cette fois-ci pour ressembler davantage à la Pixel Watch. En haut à droite, vous trouverez un bouton-poussoir texturé qui vous permettra d’afficher vos applications les plus récentes d’une simple pression, tandis que deux pressions feront apparaître le Google Wallet.

Juste en dessous de ce bouton, vous trouverez la nouvelle couronne rotative, qui non seulement fonctionne bien pour faire défiler les menus et les options, mais porte également un anneau rouge qui donne l’impression d’avoir été piqué directement à l’Apple Watch.

En contrepartie de ce design peu inspirant, la TicWatch Pro 5 se targue d’une durabilité de niveau militaire, ainsi que d’une résistance à l’eau jusqu’à 50 mètres.

Mon seul petit reproche est que les bracelets semblent un peu bon marché. Ce n’est pas qu’ils soient mauvais, et ils peuvent facilement être échangés grâce aux broches situées en dessous, mais ils ne sont même pas aussi doux au toucher que les bracelets de Fitbit, et encore moins que les bracelets en silicone de qualité supérieure comme ceux d’Apple. Cependant, c’est le seul défaut que l’on peut trouver dans un design solide, fonctionnel et magnifique.

TicWatch Pro 5 : écran

La TicWatch Pro 5 a un écran légèrement plus grand que sa prédécesseure, avec un écran AMOLED de 1,43 pouce (par rapport à la variante de 1,4 pouce de la Pro 3 Ultra), et pour l’essentiel, il est excellent. L’écran est suffisamment grand pour que je n’aie jamais de difficultés à lire un texte, et j’ai même pu utiliser sans problème le clavier à l’écran lorsque cela s’avérait nécessaire. L’écran n’est pas le plus lumineux en extérieur, et certainement pas face à l’Apple Watch Ultra, mais la TicWatch Pro 5 dispose d’une nouvelle fonctionnalité qui reste un véritable atout : un écran secondaire FSTN.

Ce deuxième écran à basse consommation, qui a un aspect minimaliste agréable, comme une vieille montre Casio, offre des mesures pour les pas, les calories, la fréquence cardiaque, et plus encore, et l’utilisation réelle de la montre vous fera sortir de cette vue limitée et vous fera entrer dans la « vraie » fonctionnalité de Wear OS.

L’écran est joliment encastré pour éviter les rayures, bien que j’ai évité de la heurter contre des poignées de porte lors de mon test. Le revêtement en verre Gorilla de Corning devrait néanmoins éviter les accidents et offre une tranquillité d’esprit supplémentaire lors de mes déplacements. La lunette surélevée me fait penser à la Galaxy Watch 5 Pro de Samsung, qui utilise également ce rebord métallique pour éviter les coups de coin.

TicWatch Pro 5 : caractéristiques

Outre l’écran à double couche mentionné ci-dessus, la TicWatch Pro 5 renferme toute une série de technologies. Elle repose en grande partie sur Wear OS, et plus précisément sur la dernière version Wear OS 3. Cela signifie que vous pouvez utiliser Google Wallet et charger vos cartes sur votre montre, télécharger des listes de lecture depuis des sites comme Spotify et laisser votre smartphone à la maison pour stocker ces listes de lecture hors ligne.

Lors de mes tests, j’ai trouvé que les services de positionnement GNSS (avec GLONASS, Beidou et Galileo offrant la même excellente connectivité mondiale que certaines des meilleures montres Garmin) étaient tout à fait capables de suivre votre position avec une grande précision.

Il est intéressant de noter qu’il n’y a pas de moyen d’invoquer Google Assistant pour l’instant, mais il y a de fortes chances que cela se fasse plus tard. Il n’y a pas non plus d’options de connectivité cellulaire à l’achat, ce qui est dommage pour ceux qui veulent écouter de la musique en continu plutôt que de simplement télécharger leurs listes de lecture préférées.

Cependant, il est facile de démarrer avec la montre, avec un processus d’appairage rapide qui m’a semblé si rapide que j’ai eu l’impression que quelque chose n’était pas configuré correctement.

Comme je l’ai déjà mentionné, la couronne rotative est une aubaine pour naviguer dans de longues listes d’options de menu ou de notifications et offre une vibration subtile lorsqu’elle est utilisée. C’est une petite touche, mais elle est appréciée. Le saut entre les menus et les applications n’est pas aussi rapide que sur l’Apple Watch, mais par rapport à d’autres appareils Wear OS, la TicWatch Pro 5 est sans aucun doute l’une des plus rapides du marché. Tout cela contribue largement à faire de la Pro 5 une smartwatch que j’ai envie d’utiliser régulièrement, plutôt que quelque chose qui n’est qu’un substitut temporaire jusqu’à ce que je revienne à mon Apple Watch.

Cela dit, la TicWatch Pro 5 ne fonctionne malheureusement pas avec les iPhone, ce qui signifie que les utilisateurs d’iOS n’y trouveront pas leur compte.

L’aspect logiciel

Le stockage interne est également passé de 8 à 32 Go, ce qui est idéal si vous souhaitez stocker localement des listes de lecture de Spotify ou de YouTube Music pour les écouter hors ligne pendant une séance d’entraînement. La sélection de cadrans de montre inclus est un peu aléatoire — la majorité d’entre eux sont trop rigides et trop compliqués à mon goût, mais vous disposez d’une abondance d’alternatives disponibles depuis le Google Play Store (j’utilise actuellement le cadran Concentric qui imite celui de la Pixel Watch).

Lorsque vous êtes loin de votre smartphone, la TicWatch Pro 5 est capable de se connecter aux cinq principaux services par satellite de manière indépendante, ce qui est idéal si vous souhaitez suivre une promenade ou une course en plein air. J’ai trouvé que le temps d’attente pour se connecter était respectable, avec une moyenne de 5 à 7 secondes, et bien que le suivi d’itinéraire réel fasse un travail décent en montrant où vous êtes allé après coup, il est loin d’être le meilleur de sa catégorie.

TicWatch Pro 5 : performances

Lorsque j’ai utilisé la TicWatch Pro 5, je l’ai testée avec une variété d’exercices de musculation, de course à pied et de cyclisme pour le cardio. En la portant au poignet opposé à la Huawei Watch 4 Pro, j’ai trouvé que ses mesures reflétaient cette dernière, sans en perdre une miette — littéralement.

Quel que soit votre niveau de forme ou votre intérêt pour une meilleure forme physique, la TicWatch Pro 5 enregistre ses données dans l’application Mobvoi Santé. Ce n’est pas l’application la plus excitante à regarder, mais elle suit suffisamment de métriques pour que les utilisateurs professionnels apprennent à connaître les rythmes de leur corps. L’activité est mesurée en heures d’activité, en minutes d’exercice structuré et en pas.

La qualité du sommeil est mesurée à l’aide d’une chronologie analogue à celle de Garmin Connect, avec des sections de couleur différente indiquant le sommeil léger, le sommeil profond, le sommeil paradoxal et le temps d’éveil. Ces informations sont également disponibles sous la forme d’un diagramme à barres, avec une chronologie de votre fréquence cardiaque pendant que vous dormiez. Il s’agit d’informations standard, mais présentées de manière exhaustive, bien que peu excitante.

La puce Snapdragon W5+ permet de passer rapidement d’une application à l’autre et d’un menu à l’autre, et l’installation de nouvelles applications est aussi facile qu’avec Wear OS. La TicWatch Pro 5 tire des données de capteurs incluant, mais sans s’y limiter, la fréquence cardiaque, la température de la peau, le Sp02 et le GPS. Il s’agit d’un ensemble de capteurs aussi robuste que possible. Si vous craignez que toutes ces données ne réduisent l’autonomie de la batterie, n’ayez crainte.

TicWatch Pro 5 : autonomie

Si ce n’est pas évident, j’ai déjà été épaté par la TicWatch Pro 5, mais il se trouve que j’ai gardé le meilleur pour la fin. Avant cet article, la dernière montre Wear OS que j’ai utilisée était la Pixel Watch qui, bien qu’elle ait beaucoup d’atouts, n’a absolument rien donné en matière d’autonomie de la batterie. La TicWatch Pro 5, en revanche, décime absolument la concurrence à cet égard.

La batterie de 628 mAh à l’intérieur de la TicWatch Pro 5 dure une éternité, et bien qu’elle ne batte pas les modèles de Fitbit avec des semaines d’autonomie, elle offre beaucoup plus et atteint toujours la marque des 80 heures.

Ce qui est encore plus impressionnant, c’est que cette affirmation semble correspondre à la réalité. D’après mon expérience, j’ai réussi à porter la TicWatch Pro 5 pendant 72 heures, avec plusieurs séances d’entraînement et un suivi du sommeil, des notifications et des paiements NFC, et il restait encore 22 % d’énergie dans le réservoir.

Si vous partez pour un long week-end et que vous avez oublié d’emporter votre chargeur, vous pouvez même passer immédiatement en mode Essentiel et vous serez plus que probablement couvert pour la durée de votre voyage (à condition que vous n’ayez pas peur de vous passer de tous les accessoires habituels d’une smartwatch pendant un certain temps).

Une charge améliorée

Cela est probablement dû à l’écran double couche que j’ai mentionné plus haut, mais il désactive aussi intelligemment plusieurs de ses fonctions connectées pendant la nuit, de sorte qu’il peut suivre le sommeil, mais ne vérifiera pas les notifications (à moins que vous ne le souhaitiez vraiment).

La charge s’effectue par un petit connecteur relié à une connexion USB-A. Bien qu’il n’y ait pas de bloc d’alimentation inclus dans la boîte, vous pouvez atteindre plus de 60 % de charge en 30 minutes si vous utilisez un chargeur rapide.

TicWatch Pro 5 : verdict

Après des années passées à essayer de rivaliser avec l’offre incessante de montres Wear OS sur le marché, Mobvoi a finalement craqué le code secret et livré un wearable qui non seulement se classe parmi les meilleures montres Wear OS à l’heure actuelle, mais fait une poignée de choses mieux que n’importe quelle smartwatch que j’ai testée jusqu’à présent.

La longue autonomie défie absolument la Pixel Watch et l’Apple Watch 8, tandis que l’écran secondaire FSTN offre une véritable solution contre les montres qui voient leur longévité chuter lorsqu’elles basculent sur un écran toujours allumé, comme avec la Galaxy Watch 5.

Il reste encore quelques problèmes à résoudre avec Wear OS, et la montre elle-même n’est pas exactement la plus convaincante sur le plan du design, mais la TicWatch Pro 5 fait tellement de choses bien qu’elle est facile à recommander à presque tous ceux qui ont besoin d’une smartwatch fiable à l’heure actuelle.

Avis sur le produit

Design 8
Écran 8.5
Performances 8.5
Autonomie 9.5
Logiciel 8.5

Résumé

8.6 Très bon La TicWatch Pro 5 excelle en termes d'autonomie de la batterie et de charge rapide, tandis que son système d'exploitation Wear OS est facile à utiliser au quotidien.

Tags : MobvoiTicWatch Pro 5Wear OS
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.