close
MobileSmartphones

Google Phone X vs. Galaxy S4 : la bataille pour Android en 2013 ?

Il y a quelques jours de cela, un article du Wall Street Journal révèle que Google est en effet préoccupé par le rôle accru de Samsung dans l’écosystème Android, qui peut s’avérer légitime puisque l’entreprise sud-coréenne est actuellement le numéro un dans les smartphones sous Android, et également leader dans le domaine des tablettes, et ce dès que l’on compare les parts de marché et les profits.

Alors certes cette situation n’étonne personne, d’autant plus que l’on pouvoir voir le coup venir avec le géant sud-coréen, et qu’un jour ou l’autre cette situation s’avèrerait devenir un réel problème pour Google dans le futur. D’ailleurs, on pourrait légitimement se demander si certains clients ne confondent pas “Android” et “Galaxy”, la dernière étant la marque la plus omniprésente embarquant Android.

Dans le même temps, Samsung est un grand allié dans la guerre entre Android versus Apple, un combat que Google ne peut pas vraiment se permettre de perdre. Ainsi, la relation entre Google et Samsung prend tout son sens, et est à suivre dans les mois à venir, surtout si le premier cité n’est pas satisfait de cette prise du pouvoir du fabricant.

Le rapport

Comme il le fait toujours, le Wall Street Journal mentionne des gens proches du dossier, qui restent anonymes, mais qui affirment être en mesure de commenter cette relation commerciale si particulière. Selon eux, les dirigeants de Google sont inquiets de l’influence de Samsung dans l’écosystème Android et ce que le géant sud-coréen pourrait faire à l’avenir, si ses parts de marché continuent d’augmenter :

Google executives are worried that Samsung could extract financial or other concessions if it gains more leverage, people with direct knowledge of the matter said.

At a Google event last fall for its executives, Android head Andy Rubin praised Samsung’s success and said the partnership had been mutually beneficial, a person familiar with the meeting said.

But Mr. Rubin also said Samsung could become a threat if it attains a dominant position among mobile-device manufacturers that use Android, the person said. Mr. Rubin said that Google’s recent acquisition of Motorola Mobility, which makes Android-based smartphones and tablets, served as a kind of insurance policy, or “hedge,” against a manufacturer such as Samsung gaining too much power over Android, the person said.

Les soucis

Google Phone X vs. Galaxy S4 : la bataille pour Android en 2013 ?

Apparemment, Google s’inquiète du fait que Samsung peut affecter sa rentabilité en exigeant à l’avenir une plus grande réduction de ses profits, basés sur la publicité sur mobile – actuellement Samsung obtient 10% – et/ou que Samsung puisse demander des faveurs spéciales, telles qu’un accès rapide aux futures mises à jour Android.
Pour Google, les annonces mobiles sont une valeur de 8 milliards de dollars par an, selon des récentes estimations, et le nombre va certainement augmenter à l’avenir. Alors que 10% de cette somme est déjà bien payé pour Samsung, le géant sud-coréen en voudrait davantage…

Quand je dis “déjà bien payé”, c’est tout simplement car Samsung profite déjà abondamment des ventes des dispositifs Android, – 60 milliards de dollars en 2012 seulement – alors devrait-elle exiger davantage à partir des publicités Google ? Et bien, la société pourrait avoir ses propres raisons de réclamer son du, d’autant plus que les dispositifs Nexus se multiplient – Nexus 4, Nexus 7 et Nexus 10 – et d’autres partenaires n’hésitent pas à tirer profit de la notoriété d’Android, ce qui pourrait indéniablement affecter la prochaine dans une certaine mesure de Samsung.
Ainsi, Samsung peut se sentir qu’il est en droit de compenser cette “perte” avec plus d’argent provenant de Google. Après tout, Samsung certes bénéficie des bénéfices des ventes de dispositifs, mais pourrait-elle pas réclamer son du et profiter des autres sources de revenus telles que le Google Play Store ou de la publicité en ligne ?

Y a t-il aussi une autre raison pour laquelle Google se sentirait en danger, telle que le fait que Samsung passe à une autre plateforme mobile ? Samsung développe toujours son propre système d’exploitation Linux, Tizen, qui à l’heure actuelle n’est pas une menace mais qui pourrait le devenir dans un avenir proche. En fait, Tizen deviendra un élément encore plus important, une fois que Bada aura été fusionné au sein Tizen. Sans compter qu’Intel est aussi un parti très intéressé par le projet Tizen, il pourrait devenir une pièce importante dans son attaque sur le marché du mobile .

Bien que cela semble être une étrange proposition pour l’instant, quelle conséquence pour Samsung si celui-ci décide, à n’importe quel moment, de se passer d’Android pour son propre système d’exploitation ? Plus il encre dans les esprits de ses consommateurs sa marque Galaxy, plus les clients suivront, et ce peu importe si Android est présent sur les dispositifs. Bien sûr, les fans Android vont rester sur l’OS mobile de Google et Samsung perdrait alors des clients dans un tel cas, mais la puissance qu’elle peut en tirer de son propre OS est énorme.

N’oublions qu’il y a toujours Windows Phone, un OS mobile que Samsung intègre également, mais qui ne correspond pas nécessairement aux besoins de Samsung en tant que principal système d’exploitation mobile.

Cependant, de façon plus réaliste, Samsung aurait seulement besoin de supprimer des services Google à partir de ses smartphones et tablettes Android – de la même manière qu’Amazone le fait – pour attirer l’attention de Google.

La solution

Si Google a bel et bien un problème avec Samsung, alors nous devrions voir le prochain Google/Motorola Phone X comme une solution possible à cela ? Allons-nous voir Google lutter en silence contre Samsung cette année dans le choc des titans entre le Google Phone X et le Galaxy S4 ?

Google Phone X vs. Galaxy S4 : la bataille pour Android en 2013 ? - Le concept d'un Google Phone X

Google a toujours dit – du moins jusqu’à présent – qu’il n’accordera pas un traitement préférentiel à Motorola, maintenant qu’il est le propriétaire. Si à ce jour nous ne savons pas vraiment pourquoi le géant de la recherche a mentionné celle-ci, on peut imaginer que le but n’était pas d’inquiéter les autres fabricants d’appareils Android de la concurrence avec les futurs appareils Nexus Motorola.

Alors que Google a acquis outre Motorola, tous les brevets associés, les rumeurs sur le fait que Google pourrait dévoiler un Phone X, lors de la prochaine Google I/O à la mi-mai se font insistantes. Toujours selon celles-ci, il s’agirait d’un dispositif avec des spécifications haut de gamme et disposerait de la prochaine version d’Android, Android 5.0 Key Lime Pie, sans pour autant être un dispositif Nexus. Comme le mentionne le WSJ, ce dispositif qui jusque là n’était qu’une rumeur pourrait être véritable : “Meanwhile, Google’s Motorola has been developing what it calls the X Phone to compete with Apple’s iPhone and Samsung’s Galaxy S devices, people with knowledge of the initiative have said”.

Alors que le Galaxy S4 va être dévoilé demain lors d’un événement spécial à New York, donc au moins deux mois avant le supposé Phone X, il va être intéressant de voir si Google met au point son plan diabolique de venir marcher sur les plates-bandes de Samsung.

Sans parler des détails sur le dispositif, le WSJ peut certainement faire rêver les fans d’Android, puisque le dispositif de Motorola viendrait défier tous les smartphones phares de Samsung :

In the event that Google’s relationship with Samsung goes south, the U.S. company’s Android business could work with the company’s Motorola unit—similar to the way Apple’s hardware and software units work together to create iPhones and iPads—to make sure Motorola’s Android devices are superior to the competition, people familiar with Google’s thinking said. Such a move could alienate other Android device makers, however.

Naturellement, ne vous attendez pas à ce que le Phone X soit confirmé et qu’il s’agisse d’un stratagème de Google pour empêcher Samsung de contracter une part encore plus importante du gâteau d’Android. Les sources du WSJ pourraient tout simplement avoir tort, et nous pourrions tous avoir tort de spéculer sur l’état de la relation entre Google et Samsung. Peut-être que le Phone X est conçu pour être rival de l’iPhone plutôt, un concurrent pour les dispositifs haut de gamme d’Android. Le temps nous dira…

Quel smartphone haut de gamme Android préfériez-vous acheter : un Google Phone X ou un Samsung Galaxy S4 ?

Tags : AndroidAppleGalaxy S4GoogleiPhonePhone XSamsung
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.