Fermer
ActualitésGoogle

Pourquoi tout le monde veut travailler chez Google ? Ah oui … voilà pourquoi

Rappelez-vous la première fois que quelqu’un a mentionné que le siège de Google à Mountain View était tellement génial, il y avait un toboggan intérieur ? Vous avez sans doute jeté un coup d’œil à votre propre hublot et secoué la tête avec résignation et “dégoût” – à moins que vous travaillez chez Mc Donald et que vous avez la “chance” de disposer d’un toboggan Ronald ;). Si tel est le cas, il s’avère que les nouveaux bureaux de Google à Tel-Aviv à Israël, vont tout simplement vous donner la même sensation désagréable de … jalousie.

Tout comme les espaces de travail de l’entreprise éparpillés partout dans le monde, les nouveaux bureaux de Tel-Aviv disposent d’équipements que les Googlers peuvent se vanter : une rampe à l’intérieur du bâtiment qui relie les différents étages, une salle de gym, une salle de musique, et bien plus… Ils ont même une salle de Lego et une terrasse sur le toit avec une vue fantastique sur la mer Méditerranée.

Le génie derrière cet espace particulier vient de Camenzind Evolution. Le cabinet d’architectes est également responsable de la conception d’autres bureaux de Google, à savoir ceux situés à Dublin, Moscou, Oslo, Stockholm et Zurich.

Connu comme “la ville qui ne dort jamais”, Tel-Aviv est une destination populaire pour se plonger dans la vie nocturne et les ambiances de fête, la principale raison pour laquelle elle est la cinquième ville la plus visitée au Moyen-Orient et en Afrique. Elle est également de plus en plus une plaque tournante des startups – vous souvenez peut-être que la société de reconnaissance faciale, Face.com – récemment vendu à Facebook – a son siège social là-bas. Intéressé ? Il est maintenant temps de faire un geste envers l’Israël parce que selon Google il y a de l’embauche !

Alors, avez-vous cette sensation de davantage vouloir travailler pour Google ?

Mots-clé : DesignIsraëllocauxTel-Aviv
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.